Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Fespaco 2021 : avec « Bendskins » de Narcisse Wandji, le Cameroun rêve de la récompense suprême, 45 ans après

Fespaco 2021 : avec « Bendskins » de Narcisse Wandji, le Cameroun rêve de la récompense suprême, 45 ans après

Paru le mardi, 14 septembre 2021 12:43

Dix-sept longs métrages sont en compétition officielle pour l’Étalon d’or de Yennenga, la récompense suprême décernée au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) qui se tient cette année du 16 au 23 octobre prochain dans la capitale burkinabée. Parmi eux, « Bendskins » du réalisateur camerounais Narcisse Wandji (photo), figure bien connue du 7e art au Cameroun.  

Habitué à surfer sur les thématiques de la vie courante, le cinéaste propose cette fois-ci une immersion dans le quotidien de trois jeunes Camerounais qui gagnent leur vie à Yaoundé en conduisant des mototaxis, communément appelées « bendskins ». Narcisse Wandji signe son premier long métrage avec cette fiction de 90 minutes, projetée à l’occasion de la 15e édition du Festival Cinémas d’Afrique Lausanne (18-22 août 2021), une manifestation annuelle et unique en son genre en Suisse qui offre une programmation originale de films en provenance ou concernant les pays africains.

Le réalisateur de « Walls » est l’unique ambassadeur du Cameroun en lice pour l’Étalon d’or de Yennenga. La seule récompense du genre remportée jusqu’ici par le Cameroun remonte à 1976 avec « Muna Moto » (L’enfant de l’autre, en langue duala), célèbre film de Jean-Pierre Dikongue Pipa. Pour cette 27e édition du Fespaco, le Cameroun est également en compétition officielle dans la section « Séries TV » avec « Madame… Monsieur » de Ebenezer Kepombia, « Divine » de Flavienne Djatcho Tchatat et « Les secrets de l’amour » de Benjamin Eyaga. Quelque 239 films issus de 50 pays ont été sélectionnés sur les 1 132 œuvres cinématographiques reçues par le comité de sélection cette année.

La compétition officielle comprend six catégories : longs métrages fiction, documentaires longs métrages, courts métrages (fiction et documentaire), séries TV, animation et films des écoles africaines de cinéma. En rappel, le Fespaco est l’un des plus grands festivals de cinéma africain qui se tient tous les deux ans à Ouagadougou. Cette manifestation culturelle vise à favoriser la diffusion de toutes les œuvres du 7e art continental, de permettre les contacts et les échanges entre professionnels du cinéma et de l’audiovisuel et de contribuer à l’essor, au développement et à la sauvegarde du cinéma africain en tant que moyen d’expression, d’éducation et de conscientisation. L’édition 2021, initialement programmée du 27 février au 6 mars, a été repoussée en octobre en raison de la pandémie de Covid-19.

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.