Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Buea : les tirs d’un gendarme atteignent mortellement une fillette, la population en furie le bat à mort

Buea : les tirs d’un gendarme atteignent mortellement une fillette, la population en furie le bat à mort

Paru le jeudi, 14 octobre 2021 13:05

Une manifestation de colère a éclaté dans la matinée du 14 octobre dans les rues de Molyko, à Buea, capitale régionale du Sud-Ouest, comme on peut le voir dans des vidéos en circulation dans les réseaux sociaux. La population a réagi violemment à la mort brutale d’une petite écolière, atteinte mortellement par les tirs d’un gendarme dans des circonstances encore non élucidées. En réaction, la population l’a battu à mort, confirme des sources locales.

Après quoi, une marche s’est ébranlée vers les services du gouverneur où la population a tenu à crier sa colère. Ici, les gens scandent « 5 five hundred francs ! (500 F) », en référence aux 500 FCFA que réclameraient gendarmes et policiers sur les multiples check-points érigés dans la région. En effet, selon une version abondamment relayée sur les réseaux sociaux, tout serait parti du refus d’un usager de s’acquitter de cette somme d’argent.

Il a est à relever que depuis l’irruption de milices d’inspiration séparatiste dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en 2017, les points de contrôle se sont multipliés sur les axes routiers de ces deux régions. Les populations se plaignent de s’y faire souvent racketter. Pour tenter de calmer la situation, le gouverneur de la région du Sud-Ouest, Bernard Okalia Bilai, a promis de faire payer ceux qui sont à l’origine de la mort de la fillette, tuée sur le chemin de l’école.

L.A.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Le classement des passeports africains selon leur puissance (au 3ème trimestre 2021)

InfographieTF classement puissance passeports africains

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.