Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Nécrologie : décès des généraux Oumarou Djam Yaya et Jean Nganso Sunji

Nécrologie : décès des généraux Oumarou Djam Yaya et Jean Nganso Sunji

Paru le dimanche, 14 novembre 2021 12:42

Deux officiers supérieurs ont tiré leur révérence dans la nuit du 13 au 14 novembre. Tous deux des généraux en deuxième section (une sorte de retraite). Il s’agit du général de division de la gendarmerie nationale Oumarou Djam Yaya et du général de corps d’armée Jean Nganso Sunji.

Leur décès a été confirmé à SBBC par des sources proches des familles. Les deux hommes sont morts des suites de maladie. Oumarou Djam Yaya était âgé de 82 ans, tandis que Jean Nganso Sunji avait 84 ans.

C’est en juillet 1983 que Oumarou Djam Yaya est promu général de brigade. Le natif de Ndiambadi dans le département de la Benoué était alors un diplômé de l’École des officiers de la Gendarmerie nationale de Melun en France. Formation qu’il a suivie entre 1963 et 1964. En 1993, il est fait général de division et en septembre 2001, général de corps d’armée. En 2011, il est admis en seconde section par le président de la République.

C’est à peu près la même carrière d’officier supérieur qu’a suivi le général Jean Nganso Sunji : général de brigade en 1983, général de division en 1993, général de corps d’armée en 2001 et admission en deuxième section en 2001. Il est reconnu par certains pour son rôle dans la mise en échec du coup d’État du 6 avril 1984 alors qu’il était officier de l’armée de l’air.

L.A.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.