Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
VIH/Sida : le Recaj+ plaide pour une amélioration de la prise en charge de l’enfant et de l’adolescent

VIH/Sida : le Recaj+ plaide pour une amélioration de la prise en charge de l’enfant et de l’adolescent

Paru le lundi, 14 décembre 2020 14:44

Le Réseau camerounais des adolescents et jeunes positifs (Recaj+) a mis en lumière, à travers l’initiative « Engager les adolescents et jeunes dans la réponse nationale au VIH/Sida , menée avec la participation de plus de cinq cents adolescents et jeunes vivant avec le VIH, les défaillances du système sanitaire en matière de prise en charge du VIH chez l’enfant et l’adolescent/jeune.

Celle-ci a révélé que 76 % des adolescent(e)s et jeunes ayant pris part à l’initiative ne disposent pas de connaissances exactes sur le VIH.

En outre, 82 % adolescents et jeunes vivant avec le VIH ont déclaré avoir des besoins non satisfaits dans leur prise en charge.

Pis, d’après le Comité national de lutte contre le Sida, en 2019 seuls 6423 sur 32 158 enfants de 0-14 ans (20 %) ont été mis sous ARV contre 9404 sur 31 843 adolescents de 10-19 ans (29,5 %) mis sous ARV 

L’amélioration de cette situation nécessite des mesures fortes et une action concertée impulsée par des décideurs.

C’est le sens du plaidoyer organisé le 9 décembre à l’intention des décideurs en vue de l’amélioration des indicateurs de prise en charge du VIH-Sida chez l’enfant et l’adolescent/jeune.

Le plaidoyer entend mettre en place un cadre d’échanges de haut niveau, intégrer les adolescents/jeunes dans tous les processus de décisions les concernant et susciter l’engagement du pays sur la voie de la différenciation et de la diversification moléculaire en faveur des adolescent(e)s et jeunes.

D.M

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.