Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Eau potable : la production du Paepys ne sera pas fournie aux populations de Yaoundé avant avril 2023

Eau potable : la production du Paepys ne sera pas fournie aux populations de Yaoundé avant avril 2023

Paru le mercredi, 14 décembre 2022 12:15

En proie aux pénuries d’eau potable, la ville de Yaoundé devrait connaître une meilleure fourniture d’ici l’année prochaine. Ce, grâce au Projet d’alimentation en eau potable de la ville de Yaoundé et ses environs à partir de la Sanaga (Paepys), dont le taux d’exécution des travaux est de 92 %. Les assurances sont du ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee), Gaston Eloundou Essomba. « La fin desdits travaux est projetée pour le mois d’avril 2023 », a annoncé le membre du gouvernement le 30 novembre dernier devant la Commission des finances et du budget de l’Assemblée nationale.

Le Paepys consiste en la construction d’une nouvelle station de production sur le fleuve Sanaga à Batchenga, commune du département de la Lékié dans la région du Centre. Les travaux réalisés par le chinois Sinomach devaient initialement s’achever en décembre 2021, avant d’être reportés à cette année. « (…) D’ici la fin de l’année 2022, les premiers mètres cubes d’eau de Batchenga seront livrés dans la ville de Yaoundé », déclarait alors le Minee à l’issue d’une visite sur le site du chantier le 27 juillet 2021, où il avait marqué son satisfecit quant au taux d’exécution de l’ouvrage.

Mais « les travaux ont connu un ralentissement dû à la libération tardive des emprises et le retard de paiement des décomptes de l’entreprise durant quelques mois », indiquait le ministère, en octobre dernier, dans une publication sur son site Internet. Il faudra donc encore patienter au moins jusqu’à l’année prochaine pour voir les premiers mètres cubes d’eau sortir de cette station. Selon le gouvernement, le Paepys vise une production journalière supplémentaire de 300 000 m3/j, extensible à 400 000 m3/j. Il permettra, à terme, de combler le déficit d’alimentation en eau potable de Yaoundé, dont la demande est estimée à 315 000 m3 par jour. Ce projet bénéficiera également aux villes et localités riveraines de la capitale (Batchenga, Obala, Nkometou, Soa et Ntui).

P.N.N

Lire aussi:

Pénurie d’eau à Yaoundé : la station d’Akomnyada enregistre un déficit de 50 000 m3 en trois mois

Station d’Akomnyada : la défaillance des installations perturbe l’approvisionnement en eau de Yaoundé

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.