Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Nyong et So’o : la production et la consommation d’alcool artisanal interdite après l’affaire de « l’avion de nuit »

Nyong et So’o : la production et la consommation d’alcool artisanal interdite après l’affaire de « l’avion de nuit »

Paru le mercredi, 14 décembre 2022 14:24

Par arrêté du 12 décembre dernier, le préfet du département du Nyong-et-So’o a interdit « la production, la détention, et la consommation d’alcools de fabrication artisanale ». « Sont et demeurent interdites sur l’ensemble du département du Nyong-et-So’o, la production, la détention et la consommation d’alcools de fabrication artisanale », écrit le préfet Ledoux Emmanuel Engamba. L’autorité administrative justifie cette mesure par « les nombreux décès dus à la consommation d’alcools frelatés ».

La mesure du préfet intervient après le drame de Nnom-Nnam, un village de l’arrondissement de Ngomedzap. Il y a quelques jours en effet, une vague de décès jugés mystérieux a été enregistrée dans ce village.

Le bilan officiel faisait état de 11 morts. D’après des sources locales, contrairement à une idée rapidement répandue selon laquelle il s’agissait de morts mystiques, les premiers constats médicaux indiquent que les victimes ont consommé de manière abusive et collective de l’alcool fait de manière artisanale et mal fermenté.

À l’observation, la sortie du préfet vise à préserver la santé des populations à la veille des fêtes de fin d’année, moment de grande consommation d’alcool.

L.A.

Lire aussi:

Morts mystérieuses à Ngomedzap : les autorités locales sollicitent une expertise médico-légale

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.