Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Extrême-Nord : l’Etat islamique exécute quatre chrétiens en représailles à la guerre Israel-Hamas au Proche Orient

Extrême-Nord : l’Etat islamique exécute quatre chrétiens en représailles à la guerre Israel-Hamas au Proche Orient

Paru le lundi, 15 janvier 2024 15:49

L’Etat islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP en anglais) a revendiqué dans une vidéo, l’exécution de quatre civils présentés comme des chrétiens. D’après plusieurs sources, à l’instar du réseau d’informations sur les attaques de Boko Haram, des combattants d’ISWAP ont attaqué le village chrétien de Bargaram, sur les bords du lac Tchad, non loin de la frontière avec le Nigéria.

Dans cette vidéo, l’on peut voir des combattants armés et encagoulés entourant quatre hommes mains liées dans le dos. Des traductions libres des propos de l’un des combattants rapportent que celui-ci justifie l’exécution pour « venger le sang de nos frères versé en Palestine ».

La date de cette attaque n’est pas précise, mais selon Humanity Purpose, elle a eu lieu dans la nuit du 31 décembre 2023 au 1er janvier 2024, la nuit de la Saint-Sylvestre pour les chrétiens. Cette source indique également que 10 personnes ont été enlevées au cours de cette attaque.

La Palestine qui est évoquée par les assaillants est en référence au conflit entre le Hamas et l’Etat d’Israël qui coure depuis octobre 2023. Le 7 octobre dernier, le groupe armé Hamas qui contrôle la Bande de Gaza mène des incursions meurtrières sans précédent sur le sol israélien. L’attaque fait des centaines de morts et de nombreux kidnappées.

En représailles, l’Etat hébreu conduit une opération militaire pour éradiquer le Hamas. La Bande Gaza est bombardée sans relâche. Des milliers de personnes sont tuées, devant l’impuissance internationale.

A l’ONU, plusieurs résolutions sont introduites pour condamner Israël. Sans succès. Le Cameroun fait partie des pays qui ont refusé de condamner l’Etat hébreu.

L.A.

 

● E-Arnaques


● Fact Cheking