Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Travaux publics : l’entretien du réseau routier coutera 41 milliards l’État en 2022

Travaux publics : l’entretien du réseau routier coutera 41 milliards l’État en 2022

Paru le mardi, 15 février 2022 13:54

Les besoins exprimés du Cameroun en matière d’entretien routier sont chiffrés à 800 milliards de FCFA cette année. Et pourtant, le ministère des Travaux publics (Mintp) prévoit tout juste une enveloppe de 41,4 milliards pour cette dépense, en évoquant des contraintes budgétaires. Le Mintp a donc été obligé d’élaborer une programmation modeste pour l’année 2022.

« Le linéaire couvert par l’ensemble des interventions ainsi programmées sur les routes nationales et régionales est de 5 496,36 km dont 2 288,84 km pour les travaux de cantonnage et 3 234,52 km pour les travaux d’entretien de routes proprement dits, représentant ainsi 13,81 % du linéaire global des routes nationales et régionales qui est de 23 424,85 km », rapporte le document intitulé « Programme 2022 du Mintp sur financement Fonds routier » et conçu par la cellule de la programmation de ce ministère.

Ce document est bien en droite ligne avec la loi du 8 avril 1996, portant protection du patrimoine national, qui crée le Fonds routier. Ce dernier est présenté comme un établissement public administratif dédié au financement de l’entretien routier au Cameroun. En 2021 déjà, près de 40 milliards de FCFA ont été débités du guichet « Entretien » du Fonds routier pour un montant programmé de 41,6 milliards, soit un taux d’engagement de 96,49 %. Par contre, le taux d’exécution proprement dit du programme 2021 est d’environ 40 %. Ce dernier porte essentiellement sur l’exécution de certains projets majeurs. C’est le cas des travaux d’entretien sur la Nationale no 1 entre Ngaoundéré et Garoua, comme le fait savoir le Mintp.

En 2022, le Mintp veut clairement augmenter le taux d’exécution de l’entretien du réseau routier. Pour y arriver, ce département ministériel veut prendre des « dispositions stratégiques ». Une d’elles consiste à « accélérer toutes les procédures relatives à la passation des marchés et avenants en cours ».

Michel Ange Nga 

Lire aussi :

En 2021, le programme d’entretien des routes communales du Mintp va couvrir 169 communes

Après une coupe budgétaire de 62 milliards de FCFA, le Mintp se réorganise

Dernière modification le mardi, 15 février 2022 13:55

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Plus de 100 000 PME créées au Cameroun en quatre ans

InfographieFormation PME cameroun

 

Please publish modules in offcanvas position.