Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Région de l’Est : le BIR met fin aux incursions des rebelles centrafricains

Région de l’Est : le BIR met fin aux incursions des rebelles centrafricains

Paru le vendredi, 15 avril 2022 06:08

Grâce au Bataillon d’intervention rapide (BIR), il n’est plus possible aux rebelles venus de la République centrafricaine (RCA) de mener des pillages du côté camerounais dans la région de l’Est. En visite de terrain, le chef d’état-major de l’armée camerounaise, le général René Claude Meka, a fait savoir que « la situation est sous contrôle ».

Et ce ne sont pas seulement des mots. La preuve, les voyageurs qui partent de Libongo, un village de la commune de Salapoumbé, pour Yokadouma, le chef-lieu du département de la Boumba-et-Ngoko, ne risquent plus de tomber sur des rebelles centrafricains, comme le fait savoir Norbert Mossadikou, le maire de Salapoumbé.

La sécurité qui règne désormais sur ce tronçon de 136 kilomètres, qui était prisé par les rebelles centrafricains, est le témoin de ce que la frontière et le territoire national sont sous le contrôle des forces de défense et de sécurité.

Pour atteindre cet objectif, le BIR, l’une des meilleures unités d’élite de l’armée camerounaise, a installé deux postes le long de cette frontière. Un à Libongo et l’autre à Gari-Gombo. Mais le colonel François Pelene, coordonnateur général du BIR, reconnaît que le succès de cette opération est aussi celui des populations locales qui contribuent à leur sécurité en fournissant aux militaires le renseignement prévisionnel.

Michel Ange Nga

Lire aussi:

Sécurité transfrontalière : le Cameroun et la RCA réitèrent leur engagement commun

Maintien de la paix en RCA : le 8e contingent camerounais de la Minusca prêt à être déployé

Dernière modification le vendredi, 15 avril 2022 06:11

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.