Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Crise anglophone : deux soldats tués dans une attaque séparatiste à Babadjou dans la région de l’Ouest

Crise anglophone : deux soldats tués dans une attaque séparatiste à Babadjou dans la région de l’Ouest

Paru le jeudi, 15 juillet 2021 09:28

Hier 14 juillet, une vingtaine d’hommes armés a fait irruption au poste de sécurité avancé de Zavion, dans l’arrondissement de Babadjou, région de l’Ouest. Au cours de cette incursion attribuée au mouvement séparatiste deux gendarmes ont été tués. L’un en service à la brigade de Babadjou et l’autre, un élément du Groupement polyvalent d'intervention de la gendarmerie nationale, a informé la Crtv, le média d’Etat.

Les assaillants viendraient de Pinyin, arrondissement de Santa, dans la région du Nord-Ouest voisine. Une région en proie à un conflit séparatiste qui déborde régulièrement à l’Ouest. D’autres sources informent que les insurgés, arrivés à bord de motos, étaient vêtus d’uniformes militaires. Ce qui a eu pour effet de tromper les deux gendarmes. Un troisième gendarme, blessé, a pu s’enfuir.

En janvier déjà, une attaque de sécessionnistes avait fait au moins 5 morts : 3 gendarmes, 1 policier et 2 civils. Puis en juin, 2 morts et 3 blessés étaient enregistrés dans une autre attaque armée à Babadjou. Ces incursions ont déjà eu pour conséquence de retarder considérablement les travaux de construction de la route qui relie Bafoussam (Ouest) à Bamenda (Nord-Ouest). Projet pour lequel l’entreprise Sogea-Satom s’était d’abord désengagée partiellement, pour cause d’insécurité, avant de voir son contrat résilié par le gouvernement.

De nombreuses milices séparatistes, dont les « Marines of Bambalang », écument la frontière entre les deux régions et sèment la terreur auprès des populations. L’armée est déployée dans la zone et les postes de sécurité se sont multipliés depuis l’attaque de janvier dernier.

L.A. 

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.