Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Sûreté nationale : le Cameroun va renouveler les effectifs de la police en recrutant 12 000 personnes en cinq ans

Sûreté nationale : le Cameroun va renouveler les effectifs de la police en recrutant 12 000 personnes en cinq ans

Paru le lundi, 15 novembre 2021 18:28

Dans une lettre du 10 novembre dernier, le secrétaire général de la présidence de la République fait savoir au Délégué général à la sûreté nationale que le chef de l’État a marqué « son très haut accord », pour que la police nationale recrute 12 000 personnels sur cinq ans, à raison de 2500 par an.

Dans le détail, il s’agira, d’après ce document, d’organiser un concours direct pour le recrutement de 50 élèves commissaires de police, 100 élèves officiers de police, 400 élèves inspecteurs et 1750 élèves gardiens de la paix. Les concours spéciaux vont concerner 50 élèves commissaires de police, 50 élèves officiers de police et 100 élèves inspecteurs de police.  

La police nationale n’est pas le seul corps des forces de défense et de sécurité à vouloir renouveler ses effectifs. En décembre 2020, le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la défense avait également obtenu du chef de l’État que 30 000 gendarmes et soldats soient recrutés d’ici à 2025. Ce recrutement devait commencer en 2021.

Pour l’année 2022, le gouvernement prévoit d’ailleurs une hausse de la masse salariale. Elle devrait passer de 1 009,3 milliards en 2021 à 1 064,6 milliards en 2022, soit une hausse de 5,5%. Cette augmentation est le fait « de la poursuite de la prise en charge des nouveaux recrutements de personnels à la fonction publique et dans les forces de l’ordre », justifie le ministre des Finances, Louis Paul Motaze.

L.A.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.