Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Nord : la Douane camerounaise en croisade contre le commerce illicite des boissons sucrées en provenance du Nigeria

Nord : la Douane camerounaise en croisade contre le commerce illicite des boissons sucrées en provenance du Nigeria

Paru le vendredi, 15 décembre 2023 03:18

Raymond Touagaï, le chef secteur Douanes de la région du Nord, a décidé d’interdire le dédouanement des boissons sucrées en provenance du Nigeria. La raison : « La situation des boissons sucrées en provenance du Nigeria sur le marché local est très inquiétante et préoccupante. L’on observe une prolifération et une circulation incontrôlée de ces marchandises d’origine douteuse qui concurrencent de façon déloyale les produits locaux et pourraient mettre en danger la santé des populations », écrit-il, dans une note de service signée le 11 décembre.

Aussi, en tenant compte de la mission spécifique de protection de l’espace économique dévolue à l’administration douanière, invite-t-il les responsables d’unités de collecte à ne plus dédouaner ces boissons sucrées sous toutes ses formes. Par ailleurs, « il est formellement proscrit aux unités opérationnelles et à la mission spéciale HALCOMI 3 ZONE 3 de procéder à un quelconque redressement ou à la délivrance du TEL (travail extra légal, Ndlr) sur ces marchandises qui devraient faire l’objet de saisie systématique à la frontière, dans les différents dépôts de chargement et déchargement, dans les différentes messageries », ajoute-t-il.

« Le TEL désigne toute mission de visite, de vérification, de surveillance ainsi que toute opération qui se rattache aux opérations de douanes et à la perception des droits et taxes, et que des douaniers sont appelés à effectuer à la demande des usagers pendant et en dehors des heures légales de service », explique un douanier. Grâce à une frontière commune et poreuse de près de 1 500 km, une intense activité de contrebande s’est développée entre le Cameroun et le Nigeria, surtout dans les régions du Nord et de l’Extrême-Nord. Conséquence : de nombreux produits importés frauduleusement de ce pays d’Afrique de l’Ouest se retrouvent sur le marché camerounais, sans aucun contrôle.

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Please publish modules in offcanvas position.