Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Carte minière : des données actualisées sur les richesses du sous-sol camerounais

Carte minière : des données actualisées sur les richesses du sous-sol camerounais

Paru le mercredi, 15 décembre 2021 06:01

Ce sont les résultats d’une étude menée depuis 5 ans par le Projet de renforcement des capacités dans le secteur minier (PRECASEM) qui ont permis à ce jour de délivrer la carte géologique et géophysique du Cameroun. D’après le ministre des Mines, de l'Industrie et du Développement technologique, Gabriel Dodo Ndoke (photo), qui présidait la cérémonie officielle de restitution de cette étude ce jour à Yaoundé, « ce travail effectué depuis 5 ans nous permet aujourd’hui d’avoir une idée nette sur 75% de notre territoire national et d’avoir une banque de données importantes sur les ressources minérales de notre pays ».

Le PRECASEM explique que les 25% restants n'ont pas pu être couverts, car représentant les zones en conflit du pays. Dans une note d’information, ce projet financé par la Banque mondiale explique l’importance de cette étude : « le levé géophysique aéroporté de 75 % du territoire (…) qui permet au Cameroun de disposer de données magnétiques et radiométriques ».

La carte ainsi établie « nous permet de connaître notre sous-sol pour le bien de l'économie. Parce que connaître son sous-sol pourra permettre d’intéresser les investisseurs tant nationaux qu’internationaux sur le chantier minier », a indiqué le ministre Gabriel Dodo Ndoke

Il ajoute, « cette carte va être utile aux chercheurs. Elle sera utile pour l’enseignement. Elle permet de faire un grand bond qualitatif au niveau scientifique et économique et même au niveau technique ».

Le PRECASEM révèle par ailleurs que la nouvelle carte géologique et minière du Cameroun indique « un nombre significatif d’occurrences en or, des minéralisations aurifères évidentes sur la coupure de Tignere et supposées sur l’ensemble des autres coupures, des présomptions importantes de gisements à étain, des minéralisations à Cobalt-Nickel-Manganèse, des oxydes uranifères, notamment dans la coupure de Poli ».

L.A.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.