Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Santé : l’Onacc craint une multiplication des cas de choléras au Cameroun

Santé : l’Onacc craint une multiplication des cas de choléras au Cameroun

Paru le mercredi, 16 mars 2022 12:04

Les prévisions de l’Observatoire national sur les changements climatiques (Onacc), dans la période allant du 11 au 20 mars 2022, alertent sur « une multiplication des cas de choléra dans les cinq zones agroécologiques, et particulièrement dans la zone soudano-sahélienne, les grandes agglomérations, la bande côtière ».

Dans ce document de 10 pages, l’Onacc fait savoir que ce risque de multiplication de cas de choléra est dû à deux phénomènes. D’abord à la rareté de l’eau potable dans le septentrion. « La décade du 11 au 10 mars 2022 sera marquée par une rareté des précipitations dans les régions de l’Extrême-Nord et du Nord », peut-on lire dans les prévisions de l’Onacc en cours.

Dans le reste du pays, c’est surtout la mauvaise qualité des eaux de consommation qui est montrée du doigt. Mais l’Onacc indique que les zones précaires des grandes villes du pays sont plus vulnérables. C’est le cas des quartiers populeux de Yaoundé et de Douala. Deux villes touchées actuellement par l’épidémie de choléra.

Les premiers cas ont été identifiés en octobre 2021. Plus de quatre mois après l’apparition de ces cas, la région du Sud-Ouest est la plus touchée par cette épidémie avec plus de 1 000 cas identifiés pour 36 décès. Cinq autres régions sont touchées : le Littoral, le Sud, le Centre, le Nord et l’Extrême-Nord.

Pour circonscrire l’épidémie, les autorités sanitaires conseillent aux populations d’observer les mesures d’hygiène élémentaires, comme le lavage des mains. L’Onacc ne dit pas le contraire en conseillant de bien laver les aliments avant leur consommation. Mais aussi la potabilisation de l’eau, la bonne cuisson des aliments et surtout l’utilisation des latrines.

L’Onacc conseille en plus aux populations d’éviter l’accumulation des ordures ménagères aux alentours des habitations et le renforcement « de la veille communautaire au niveau des centres de santé pour une détection rapide des cas suspects de choléra en vue de leur prise en charge ».

Pour terminer, l’Onacc appelle à « poursuivre les campagnes de vaccination contre les différentes épidémies et pandémies ». Ce que le gouvernement fait déjà. Une deuxième campagne de vaccination, depuis la résurgence de cette épidémie de choléra, est prévue le mois prochain dans les régions du Littoral, du Sud-Ouest et du Sud.

Michel Ange Nga

Lire aussi :

Choléra : le Cameroun prépare une deuxième campagne de vaccination pour le mois d’avril

L’Onacc annonce la canicule dans cinq régions

Dernière modification le mercredi, 16 mars 2022 12:05

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.