Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Passeports : les faux sites de pré-enrôlement relancent le débat sur la sécurisation des plateformes officielles

Passeports : les faux sites de pré-enrôlement relancent le débat sur la sécurisation des plateformes officielles

Paru le vendredi, 16 juillet 2021 11:18

Dans un communiqué publié le 15 juillet 2021, le délégué général à la Sûreté nationale (DGSN), Martin Mbarga Nguele, informe le public de l’existence « de faux sites de pré-enrôlement en ligne, créés par des cybercriminels qui ont pour unique dessein d’arnaquer les usagers demandeurs de passeports ». Le patron de la police camerounaise fait notamment allusion au site portal.passcam.com. Une plateforme à l’apparence similaire au vrai site et donc de nature à tromper la vigilance des usagers. 

Or, rappelle le DGSN, « le seul site officiel mis à la disposition du public pour les formalités de pré-enrôlement en ligne en vue d’obtenir un rendez-vous dans un centre d’enrôlement et de régler les droits de timbre est www.passcam.cm ». Sur sa page d’accueil s’affiche ce message : « Bienvenue sur le portail de pré-enrôlement du passeport électronique du Cameroun ».

Sécurisation des sites officiels

Sans indiquer les mesures prises pour éviter par le site officiel de pré-enrôlement en ligne du nouveau système de production de passeports biométriques opérationnel depuis le 1er juillet ne soit plus victime de ce genre de manœuvres à l’avenir, le DGSN invite simplement les usagers « à faire preuve de vigilance et de responsabilité ».

Pourtant, pour les experts, la situation est susceptible de se reproduire. Dans les réseaux sociaux, comme on peut le voir ci-dessous, l’incident a relancé le débat sur la sécurisation du cyberespace camerounais et notamment des sites officiels.

Dominique Mbassi

Lire aussi :

Passeport : voici la procédure à suivre pour espérer obtenir le document en 48 heures

Dernière modification le vendredi, 16 juillet 2021 12:05

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.