Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
VIH/Sida : un projet pour veiller à la gratuité de la prise en charge dans 147 districts de santé du Cameroun

VIH/Sida : un projet pour veiller à la gratuité de la prise en charge dans 147 districts de santé du Cameroun

Paru le lundi, 16 août 2021 18:05

Un projet visant l’élimination effective des coûts de services aux patients du VIH/Sida a été lancé le 10 août 2021 à Yaoundé. Il est mis en œuvre par le Réseau camerounais des associations des personnes vivant avec le VIH (Recap+) dans 147 districts de santé à travers les dix régions du Cameroun grâce à une subvention de 780 millions de FCFA de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID-Cameroun). Objectif : améliorer les systèmes de suivi communautaire participatif des services VIH au cours des trois prochaines années.

Depuis le 1er janvier 2020, les personnes vivant avec le VIH/Sida sont censées subir les consultations, les tests de dépistage, les examens de charge virale et de résistance sans contrepartie financière. Cette mesure décidée par le président de la République s’ajoute à la gratuité des antirétroviraux (ARV) effective au Cameroun depuis 2007.

Mais cette gratuité n’est pas de mise partout. D’ailleurs, la directrice Cameroun de l’ONUSIDA déplore que 70 % des paiements soient encore supportés par les ménages. « J’ai prié le Minepat de s’assurer que la ligne budgétaire pour la suppression de ces paiements soit prise en compte dans la nouvelle loi (de finances, NDLR) et approuvée plus tard dans l’année », a indiqué Savina Ammassari dans le quotidien gouvernemental Cameroon tribune à l’issue d’une audience avec le ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey, le 25 juin dernier.

« Le gouvernement américain resté déterminé à soutenir le Cameroun pour mettre fin au VIH/Sida en tant que menace de santé publique d’ici 2030 », a assuré l’ambassade des États-Unis au Cameroun le 10 août 2021. Il faut dire que Washington est un acteur majeur dans la lutte contre le VIH/Sida au Cameroun.

Selon les rapports officiels, en 2015, 2016 et 2017, le gouvernement américain a contribué à la lutte contre le VIH/Sida au Cameroun respectivement pour 40%, 45% et 32%, contre 33%, 7% et 13% pour le gouvernement du Cameroun et 20%, 31% et 48% pour le Fonds mondial. Et les États-Unis ont annoncé avoir triplé leur aide au programme de lutte contre le VIH/Sida au Cameroun à plus de 97 millions de dollars (plus de 52 milliards de FCFA) pour l’année 2020.

À ce jour, le Cameroun compte près de 530 000 personnes vivant avec le VIH/Sida. Selon le Comité national de lutte contre cette pandémie (CNLS), en 2019 plus de 304 000 personnes étaient sous traitement contre 268 939 patients en 2018.

Dominique Mbassi

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.