Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Cybercriminalité : 78% des administrations publiques exposées

Cybercriminalité : 78% des administrations publiques exposées

Paru le vendredi, 16 octobre 2020 16:04

D’après les statistiques officielles de l’Agence nationale des technologies de l’information et de la communication (Antic), 78% des administrations publiques camerounaises sont susceptibles d’être victimes d’une attaque cybercriminelle.

Une étude de l’Antic révèle que les systèmes d’informations de ces administrations sont exposés à 68 000 risques d’attaque. Cette forte exposition des administrations publiques à la cybercriminalité tient avant tout à l’utilisation des logiciels non authentiques.

C’est pour remédier à ces failles que l’Antic, en sa qualité de garant de la sécurité du cyberespace national, a bouclé une formation au profit d’une quarantaine d’administrateurs des systèmes d’information des administrations publiques sur les techniques de sécurisation des applications web et de messageries le 2 octobre 2020 à Kribi, dans la région du Sud.

En plus de l’appropriation des techniques de sécurisation de leur environnement web, les bénéficiaires de cette formation ont été édifiés sur l’un des phénomènes les plus pernicieux des temps modernes dénommé fake news.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.