Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Mœurs : une plainte contre Gaëlle Enganamouit pour « pratique d’homosexualité »

Mœurs : une plainte contre Gaëlle Enganamouit pour « pratique d’homosexualité »

Paru le mardi, 16 novembre 2021 11:49

Une association a porté plainte ce lundi 15 novembre 2021 contre l’ancienne internationale camerounaise Gaëlle Enganamouit devant le tribunal de première instance de Yaoundé-Centre administratif, pour « pratique d'homosexualité ». Le mouvement Debout contre la dépénalisation de l’homosexualité dans notre pays (DDHP) s’appuie sur la loi camerounaise qui réprime l’homosexualité pour justifier son action en justice.

Selon l’article 347-1 du Code pénal, « est punie d’un emprisonnement de six mois à 5 ans et d’une amende de 20 000 à 200 000 francs, toute personne qui a des rapports sexuels avec une personne de son sexe ». « Monsieur le procureur de la République, c’est en raison de cette infraction pénale que nous sollicitons que ces personnes soient interpellées et poursuivies devant les instances judiciaires », écrit le mouvement.

Cette plainte intervient au lendemain de la diffusion, sur les réseaux sociaux, de vidéos intimes de l’ancienne attaquante des Lionnes indomptables avec une autre femme, présentée comme son ex-compagne. Ces images ont relancé le débat sur l’homosexualité, suscitant notamment de nombreux commentaires virulents sur la Toile. Suite à cela, des photos de footballeuses avec leurs conjoints ou leurs enfants sont apparues sur les réseaux sociaux pour, vraisemblablement, lever toute ambiguïté sur leur orientation sexuelle.

P.N.N 

Lire aussi:

Affaire Enganamouit : comme un parfum du duel Samuel Eto’o-Mbombo Njoya

Dernière modification le mardi, 16 novembre 2021 11:51

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.