Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Ebolowa : l’université adopte un budget de 6,5 milliards en 2024, destiné en partie au recrutement du personnel

Ebolowa : l’université adopte un budget de 6,5 milliards en 2024, destiné en partie au recrutement du personnel

Paru le mercredi, 17 janvier 2024 12:58

Le budget de l’université d’Ebolowa (Sud) pour l’exercice 2024 a été adopté le 12 janvier dernier à 6,5 milliards de FCFA, en augmentation de 1,5 milliard par rapport au précédent exercice budgétaire. Selon les responsables de cette jeune institution universitaire, une partie de cet argent va servir à renforcer la ressource humaine. « Les personnels d’appui sont, pour l’instant, en deçà des besoins de l’université qui sont de l’ordre de 400 pour une masse salariale annuelle d’un peu plus d’un milliard de FCFA », a déclaré le recteur, Jean Bosco Etoa Etoa, dans des propos rapportés par le quotidien à capitaux publics Cameroon tribune.

Pour réduire ce déficit, l’université prévoit de recruter cette année 30 personnels en comptabilité, finances et informatique, ainsi que 10 techniciens spécialisés pour certains de ses établissements professionnels, apprend-on. Selon des données officielles, cette institution académique compte 430 personnels, soit 255 personnels d’appui et 175 personnels administratifs. Le 2 octobre dernier, elle a accueilli près de 10 000 étudiants dans les différents sites de ses facultés et grandes écoles.

En rappel, l’université d’Ebolowa fait partie des trois universités publiques créées le 6 janvier 2022 à la faveur d’un décret du chef de l’Etat. Ses missions sont d’élaborer et transmettre des connaissances, de développer la recherche et la formation des hommes, de porter au plus haut niveau et au meilleur rythme de progrès les formes supérieures de la culture et de la recherche, de procurer l’accès à la formation supérieure à tous ceux qui en ont la vocation et la capacité, de concourir à l’appui au développement et à la promotion sociale et culturelle et de développer la pratique du bilinguisme, selon ledit décret. Elle compte 9 établissements.

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Please publish modules in offcanvas position.