Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
L’Université de Yaoundé I suspension les cours en présentiel à cause du coronavirus

L’Université de Yaoundé I suspension les cours en présentiel à cause du coronavirus

Paru le mardi, 17 mars 2020 17:37

Les cours en présentiel sont suspendus depuis ce mardi 17 mars 2020 à l’Université de Yaoundé I (UYI), selon un communiqué publié par le Pr Maurice Aurelien Sosso (photo), recteur de cette formation universitaire. Cette mesure qui vise à « renforcer la prévention » contre l’épidémie de Coronavirus, porte sur une période de 26 jours, « pouvant être prorogée en cas de nécessité », précise le communiqué.

La suspension des cours en présentiel concerne l’ensemble des salles d’une capacité de plus de 100 places au sein de cette université ainsi dans les grandes écoles appartenant cette institution universitaire, notamment l’École normale supérieure de Yaoundé (ENS), l’École nationale supérieure polytechnique, l’Institut universitaire du bois, et la Faculté de médecine et des sciences biomédicales de Yaoundé.

Outre les cours, les missions à l’intérieur et à l’extérieur, les transports intra-muros, les projections cinématographiques, les regroupements sportifs, les spectacles sont également suspendus à l’UYI.

Selon le recteur de l’Université de Yaoundé I, cette décision s’imposait « au regard des contraintes liées à la massification des effectifs des étudiants de l’UYI ». Pendant cette période, le recteur annonce un « changement de la méthode pédagogique par le renforcement du numérique éducatif ». D’où la création d’une plateforme où les cours des enseignants seront mis en ligne pour permettre aux apprenants de poursuivre leur formation. Cette mesure s’accompagne « de la mise en place des amphithéâtres virtuels », informe le rectorat de l’UYI.

Pour l’instant, l’Université de Yaoundé I est le seul établissement public du pays à suspendre ses cours à cause du Coronavirus. Les écoles françaises Fustel de Coulanges et Dominique Savio, respectivement établies à Yaoundé et Douala sont également fermées temporairement depuis cette semaine, pour une durée de sept jours.

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.