Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Après avoir annoncé le maintien du Chan, la CAF reporte finalement la compétition

Après avoir annoncé le maintien du Chan, la CAF reporte finalement la compétition

Paru le mardi, 17 mars 2020 17:40

Le Championnat d’Afrique des nations (Chan) prévu du 4 au 25 avril prochain au Cameroun n’aura plus lieu aux dates convenues. La Confédération africaine de football (CAF) a finalement décidé de reporter la compétition, après avoir, le 11 mars dernier, annoncé le maintien du Chan malgré la pandémie du coronavirus (Covid-19) qui touche plusieurs pays, notamment en Afrique.

« Suite à la préoccupation croissante liée au virus Covid-19 et au rapport de l’inspection médicale récemment conduite dans le pays hôte du Chan Total Cameroun 2020 (du 14 au 15 mars dernier, NDLR), le comité d’urgence de la CAF a décidé aujourd’hui de reporter la compétition jusqu’à nouvel ordre », annonce l’instance faîtière du football continental, dans un communiqué publié ce mardi 17 mars 2020 au Caire, en Égypte.

Une décision prise de « commun accord », indique le ministre des Sports et de l’Éducation physique (Minsep), Narcisse Mouelle Kombi, par ailleurs président du comité local d’organisation du Chan (Cocan). « Conformément aux directives de la haute hiérarchie ainsi qu’au plan de riposte gouvernemental contre la pandémie, et d’un commun accord avec les autorités de la CAF, le report du Chan Total Cameroun 2020 à une période plus propice a été retenu », explique le Minsep dans un communiqué publié à l’issue d’une session extraordinaire du Cocan ce jour à Yaoundé. Cette réunion était consacrée à l’évaluation de l’impact de la pandémie sur les activités préparatoires et l’organisation du tournoi réservé aux joueurs locaux.

« Risque inutile »

« Même si la situation est considérée comme étant sous contrôle au Cameroun et selon les recommandations de l’OMS, la crise n’est pas encore stabilisée en Afrique et il est très difficile de prévoir son évolution dans les prochains jours », justifie la CAF. À cela, il faut ajouter les restrictions mises en place par les gouvernements pour éviter l’importation ou la propagation de la maladie. Entre autres, le confinement des populations, la fermeture des frontières, l’arrêt des liaisons aériennes, la mise en quarantaine imposée dans divers cas ou encore l’instabilité de la situation épidémiologique dans la grande majorité des pays qualifiés pour le Chan. « Pour toutes ces raisons, et pour éviter tout risque inutile, la proposition de la Commission médicale était de reporter à l’unanimité le Chan », précise la CAF.

Selon le ministre Narcisse Mouelle Kombi, un « réaménagement de la compétition est apparu nécessaire », au regard « de toutes les considérations critiques liées à cette urgence de santé publique internationale, constitutive d’un cas de force majeure ». Les nouvelles dates de la compétition seront arrêtées en fonction de l’évolution de la situation et communiquées le moment venu, ajoute-t-il. Ce report intervient au moment où le pays enregistre déjà 10 cas d’infection au Covid-19.

Patricia Ngo Ngouem

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.