Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Matgénie : le paiement des arriérés de salaire envisagé, en attendant la résolution des problèmes structurels

Matgénie : le paiement des arriérés de salaire envisagé, en attendant la résolution des problèmes structurels

Paru le jeudi, 17 juin 2021 09:45

Le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, a effectué une visite de travail au Parc national de matériels de génie civil (Matgénie) le 16 juin 2021, en vue de mettre fin à la grève que le personnel observe depuis plus d’une semaine.

À l’issue des concertations avec la direction générale (DG) et le personnel, il a été décidé de la mise en place immédiate d’un comité de suivi des résolutions prises, notamment le paiement des arriérés de salaire. Même si l’entreprise parle de 8 mois impayés tandis que le personnel revendique plutôt 13 mois.

D’ores et déjà, le paiement du salaire de septembre 2020 est effectif, et d’autres paiements sont annoncés dans les prochains jours pour apurer les 887 millions de FCFA globalement dus, sans compter la dette des personnels admis à la retraite dont le montant reste à consolider. « Dans les tout prochains jours, l’entreprise attend un paiement de 315 millions sur 860 millions attendus qui seront prioritairement affectés au règlement des arriérés de salaires », précise-t-on.

Des ressources insuffisantes pour apurer la dette de 3,8 milliards de FCFA envers la CNPS au titre des cotisations sociales non réservées depuis 2002 et de 3,4 milliards de FCFA vis-à-vis de l’administration fiscale.

Dans sa démarche, le Mintp a privilégié le paiement des arriérés de salaires, exigeant un examen plus rigoureux et approfondi des revendications du personnel relatives à la gouvernance et aux problèmes structurels qui entravent le déploiement de l’entreprise.

En effet, depuis 2015 le Matgénie jusque-là exclusivement dédié à la location des engins du génie civil est habilité à effectuer des prestations dans le secteur du BTP. Une mutation qui nécessite une profonde restructuration technique.

Le DG a insisté sur ce changement majeur de la structure du Matgénie, qui n’attend plus comme par le passé les subventions de l’État, mais doit produire ses propres ressources issues des prestations offertes. Emmanuel Nganou Djoumessi a invité le personnel à intégrer cette nouvelle donne en privilégiant le dialogue.

D.M.  

Lire aussi:

BTP : pourquoi le Matgénie peine à payer ses employés qui accumulent 13 mois d’arriérés

Dernière modification le jeudi, 17 juin 2021 09:48

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.