Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
La gendarmerie aux trousses des arnaqueurs via le téléphone mobile, un phénomène en plein boom

La gendarmerie aux trousses des arnaqueurs via le téléphone mobile, un phénomène en plein boom

Paru le jeudi, 17 juin 2021 12:51

Emile (prénom d’emprunt), ressortissant camerounais résidant en Belgique, a reçu un coup de téléphone de deux individus qui se faisaient passer pour des amis de longue date lors de son récent séjour au Cameroun. Ceux-ci lui ont fait miroiter une opportunité d’affaires relative à l’exploitation d’or à Batouri, dans la région de l’Est. Ce qui l’a motivé à leur envoyer la somme de 15 millions de FCFA via les réseaux mobiles de transfert d’argent. Une fois l’opération effectuée, ses supposés amis n’ont plus donné signe de vie.

Le 24 avril dernier, Emile a saisi la Légion de gendarmerie du Centre au travers d’une plainte pour escroquerie. « Les recherches engagées ont permis d’interpeller les deux principaux suspects les 7 et 8 juin 2021 à Yaoundé. L’exploitation des téléphones portables saisis lors de leur fouille à corps a permis d’établir qu’il s’agit de ceux sur lesquels ont été effectués les transferts d’argent. Au terme des investigations menées, les mis en cause ont reconnu les faits et se sont proposés de réparer le préjudice », indique la Gendarmerie nationale. Les suspects ont été présentés au procureur de la République près le Tribunal de grande instance (TGI) du Mfoundi le 11 juin, puis placés en détention le 15 juin 2021.

« Des investigations se poursuivent en vue d’interpeller les personnes ayant facilité les abonnements des cartes SIM des suspects sous de fausses identités », selon la même source. Ce genre d’arnaque au téléphone est de plus en plus récurrent au Cameroun. Face à la multiplication des plaintes des usagers, la gendarmerie s’est lancée aux trousses des fraudeurs jamais à cours d’imagination pour piéger les consommateurs avec de multiples techniques d’escroquerie via le téléphone mobile. Le 9 juin, des escrocs présumés ont été présentés à la presse par la compagnie de gendarmerie de Douala 2. Ils avaient réussi à extorquer de l’argent au téléphone à de hautes personnalités depuis la prison centrale de Douala où ils sont détenus.

P.N.N

Lire aussi:

https://www.stopblablacam.com/societe/1606-6786-bafoussam-arrestation-des-pirates-presumes-du-telephone-du-gouverneur-awa-fonka-augustine

https://www.stopblablacam.com/societe/1106-6755-douala-de-hautes-personnalites-se-font-extorquer-de-l-argent-par-des-prisonniers

Dernière modification le jeudi, 17 juin 2021 12:53

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.