Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Rentrée scolaire : la gendarmerie et les transporteurs routiers s’unissent pour limiter les accidents

Rentrée scolaire : la gendarmerie et les transporteurs routiers s’unissent pour limiter les accidents

Paru le mardi, 17 août 2021 16:23

Vendredi 13 août, les commandants des pelotons routiers motorisés de la gendarmerie et les présidents des syndicats des transporteurs routiers ont eu une concertation en vue de renforcer les mesures visant à « réduire au maximum » les accidents de la circulation, en prélude à la rentrée scolaire 2021-2022. Cette période est considérée comme l’une des plus accidentogènes au Cameroun.

Les participants ont davantage insisté sur le renforcement du contrôle systématique de l’état des voitures, le débarras de la voie publique des épaves et véhicules en panne et l’interdiction de circuler avec des attestations de dépôt, rapporte la gendarmerie nationale sur sa page Facebook. Mais également sur l’interdiction de la surcharge dans les cars de transport, devenue une pratique courante, ainsi que la régularisation des différents feux d’éclairage des véhicules, selon la même source.

Cette rencontre intervient dans un contexte de recrudescence des accidents de la circulation, malgré la campagne spéciale de renforcement des mesures de sécurité routière lancée depuis le 7 juin 2021. Le cas le plus récent est celui des trois accidents survenus du 4 au 5 août dans la région du Centre, et qui ont fait au moins 40 morts selon le bilan officiel.

Les participants ont indiqué, au cours des échanges, que l’excès de vitesse arrive en tête des infractions les plus fréquentes répertoriées sur les routes. Le ministère des Transports dit d’ailleurs avoir recensé, grâce aux radars de la gendarmerie, 539 cas d’excès de vitesse sur une période de 6 jours.

« Je procèderai désormais à la suspension de toute activité de transport routier et au retrait des permis de conduire en cas de nouvelle implication dans un accident de la route, sans préjudice des poursuites judiciaires pour laquelle je saisirai les autorités compétentes sans délai », a menacé le ministre Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe lors d’une communication spéciale le 10 août à Yaoundé.

P.N.N

Lire aussi:

Transport routier : Ngalle Bibehe dénonce une « montée fulgurante du nombre de cas d’excès de vitesse »

Insécurité routière : 40 morts dénombrés dans trois accidents en 24 heures

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.