Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Elections à l’Ordre des médecins du Cameroun : Paul Biya exige la transparence

Elections à l’Ordre des médecins du Cameroun : Paul Biya exige la transparence

Paru le mercredi, 18 janvier 2023 07:50

Le président de la République, Paul Biya (photo), prescrit au secrétaire général des services du Premier ministère (SGPM), Séraphin Magloire Fouda, de prendre « toutes les dispositions utiles et nécessaires permettant de garantir l’organisation de l’élection du bureau de l’Ordre national des médecins du Cameroun, dans des conditions de sérénité, d’objectivité et de transparence », comme on peut le lire dans une correspondance de Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général de la présidence de la République (SGPR).

Cette correspondance que le SGPR a adressée au SGPM date du 16 janvier dernier. C’est ce même jour que le ministre de la Santé publique, Malachie Manaouda, a fait savoir aux médecins que les élections qui devaient se tenir ce 18 janvier à Yaoundé ont été reportées sine die. C’est le deuxième report après celui du 29 décembre dernier. Est-ce une simple coïncidence ? Difficile à dire pour le moment.

Toutefois, une constance demeure depuis la première tentative du 29 décembre 2022 : le ministre Malachie Manaouda est accusé de favoritisme par certains candidats en lice pour le poste de président du conseil de l’Ordre national des médecins du Cameroun (ONMC). Pour le dire, certains n’y vont pas avec le dos de la cuillère. En parlant du présumé soutient que Malachie Manaouda apporte à un des sept candidats, le Dr Théodat Manga, en campagne pour la présidence du conseil de l’ONMC, se lâche : « on en est presque à regretter qu’il ne puisse pas le nommer, cela simplifierait les choses pour nous tous ».

Face à toutes ces accusations, Malachie Manaouda s’est toujours défendu de soutenir un candidat. Une position qui n’a pas changé jusqu’ici. Sauf que le membre du gouvernement n’est toujours pas parvenu à convaincre tous les candidats. La preuve, cinq d’entre eux ont boudé la réunion de concertation qu’il a organisée la semaine dernière.

Il revient maintenant à Séraphin Magloire Fouda de ramener la sérénité dans ces élections, comme le recommande le président Paul Biya.

Michel Ange Nga

Lire aussi:

Ordre national des médecins : un nouveau report des élections après le rendez-vous manqué de décembre dernier

Dernière modification le mercredi, 18 janvier 2023 12:22

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes