Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le lycée bilingue de Kribi au cœur d’une nouvelle affaire de mœurs

Le lycée bilingue de Kribi au cœur d’une nouvelle affaire de mœurs

Paru le lundi, 18 avril 2022 11:59

Après une année 2021 déjà sous les feux des projecteurs, le lycée bilingue de Kribi (Sud) se retrouve à nouveau au cœur d’une affaire de mœurs. Le quotidien à capitaux publics Cameroon tribune rapporte que 14 élèves (9 garçons et 5 filles) de cet établissement d’enseignement secondaire public, âgés de 13 à 16 ans, ont été placés en détention provisoire à la prison principale de Kribi le 14 avril dernier pour proxénétisme. Ils proposaient de l’argent aux élèves filles contre des pratiques sexuelles.

Ils filmaient ensuite les rapports sexuels et partageaient les vidéos dans un groupe Facebook dédié à cet effet, apprend-on. Le pot aux roses a été découvert par les responsables du lycée lorsque deux élèves se sont plaintes de n’avoir pas perçu l’argent promis après des rapports sexuels tarifés, selon la même source. Les enquêtes ont révélé que le groupe démantelé au lycée bilingue de Kribi appartient à un vaste réseau de proxénétisme et de prostitution tenu par des adultes bien implanté à Kribi, ville où le tourisme sexuel fait des ravages. Ce réseau recruterait dans les lycées et collèges de la ville. 

Le 1er mars 2021, une sextape devenue virale et impliquant des élèves de ce lycée a suscité indignation et émoi au sein de la communauté éducative et de l’opinion publique. Quatorze élèves (10 filles et 4 garçons) sur les 20 apparaissant dans cette vidéo pornographique avaient été exclus avant d’être réintégrés sur décision de la ministre des Enseignements secondaires (Minesec), Pauline Nalova Lyonga. La Minesec avait menacé d’exclure définitivement des établissements scolaires les élèves se livrant à des pratiques à caractère sexuel, avant de revenir sur sa décision. 

P.N.N

Lire aussi :

La ministre Nalova Lyonga renonce à exclure les élèves accusés de participer à des partouzes

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.