Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Des respirateurs pour renforcer le plateau technique de l’Hôpital Jamot

Des respirateurs pour renforcer le plateau technique de l’Hôpital Jamot

Paru le lundi, 18 mai 2020 14:31

Le Centre de recherche sur les filarioses et autres maladies tropicales (CRFILMT) a offert deux respirateurs à l’hôpital Jamot de Yaoundé. Selon le Pr Joseph Kamgno, directeur de ce Centre, ces équipements visent à renforcer le plateau technique de cet hôpital commis à la prise en charge des patients de Covid-19.

« Il s’agit de respirateurs miniaturisés équipés d’un système automatique de filtration antiviral. Lorsqu’on les pose sur des malades, ils font de l’assistance respiratoire, mais en même temps l’air que les patients expirent ne permettra pas la diffusion du virus dans l’environnement. Ceci contribue à éviter la contamination », expliqué le Pr Joseph Kamgno.

Pour les bénéficiaires, ce don qui démontre « l’intention et la citoyenneté du CRFILMT » arrive à point nommé. « Pour le nombre de lits disponibles pour la prise en charge du Covid-19, nous avons 6 extracteurs d’oxygène qui suffisaient pour 6 malades, mais parfois les malades étaient obligés de rester longtemps sous extracteur d’oxygène parce qu’il fallait que ces appareils puissent béquiller le système respiratoire de ces patients en détresse », explique le directeur de l’hôpital Jamot, le Pr Joseph Marie Mendimi Nkodo.

Ainsi « avec ce don, nous pensons donc que nos 6 extracteurs d’oxygène vont être boostés et ces appareils nous permettront d’être encore plus optimums à pouvoir produire des résultats plus attendus et éviter que nos malades ne considèrent la Covid-19 comme étant un passeport pour la mort ».

Coopération

La cérémonie du 14 mai a également permis de poser les jalons d’une coopération à long terme entre l’hôpital Jamot de Yaoundé et le CRFILMT. « Nous allons développer le pôle micro bactérie et comme cet hôpital fait dans la prise en charge de la tuberculose et autres maladies pulmonaires, nous pensons qu’il y a une coopération scientifique qui va s’établir entre ces deux institutions », a indiqué le directeur du CRFILMT.

Pour le patron de l’hôpital Jamot, un tel partenariat permettra d’approfondir l’apprentissage sur les micro-bactérioses et « nous allons approfondir la capacitation des Camerounais à la prise en charge de ces maladies qui restent encore de véritables problèmes de santé publique dans notre contexte ».

Selon les statistiques officielles, le Cameroun a déjà franchi la barre de 3000 cas confirmés de coronavirus. Les 10 régions du pays sont également affectées par cette pandémie pour 140 morts contre 1567 guéris au 14 mai 2020.

BE

Dernière modification le lundi, 18 mai 2020 17:30

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam