Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Arrestations en série de trafiquants de drogue à Yaoundé

Arrestations en série de trafiquants de drogue à Yaoundé

Paru le mardi, 18 mai 2021 12:29

En quelques jours, les forces de l’ordre ont mis un coup d’arrêt à plusieurs trafics de stupéfiants à Yaoundé. Samedi 15 mai, neuf individus, dont deux dealers, ont été interpellés au lieu-dit «derrière Ecole de police» lors d’une opération coup de poing menée par la brigade de gendarmerie de Nlongkak. Cette opération faisait suite à «de multiples dénonciations et à la recrudescence des agressions» dans cette partie de la capitale, indique la Gendarmerie nationale.

Lors de l’opération, les gendarmes ont également mis la main sur environ 10 kg de cannabis, 20g de cocaïne, des pipes et des seringues de consommation de cocaïne, deux machettes, la chicha et plusieurs pièces d’argent. Le 10 mai, quatre trafiquants de stupéfiants présumés ont été présentés devant le procureur de la République après avoir été arrêtés en flagrant délit quatre jours plus tôt à Mbankolo. Une importante quantité de chanvre indien a été trouvée en leur possession.

A Nlongkak, les gendarmes ont démantelé un réseau de trafic de stupéfiants spécialisé également dans les partouzes et autres pratiques sexuelles déviantes. Neuf individus «trouvés en pleins ébats sexuels» ont été interpellés, dont 6 élèves, tous mineurs. «Cette activité était menée dans un domicile appartenant à un individu âgé de 75 ans, présumé complice des faits. Les autres complices en fuite sont activement recherchés», précise la gendarmerie. Samedi 1er mai, un homme de 30 ans a été appréhendé en flagrant délit de vente de stupéfiants au marché Madagascar. Il a été conduit à son domicile au quartier Nkolbisson pour une perquisition.

Cette opération a permis la saisie d’une grande quantité de drogue (cailloux) d’une valeur d’un million de francs CFA et de «taille» d’une valeur de 300.000 francs CFA. Les gendarmes ont aussi trouvé des emballages de conditionnement et 144 500 francs CFA en liquide.

Selon le Comité national de lutte contre la drogue, 21% de la population a déjà expérimenté une drogue dure, 10% en sont des usagers réguliers, dont 60% des jeunes âgés de 20 à 25 ans. Les forces de l’ordre indiquent qu’il n’est pas rare que des brigands, violeurs, etc. avouent en avoir consommé au moment de leur délit.

P.N.N.

Lire aussi:

Des trafiquants présumés de stupéfiants arrêtés, alors que la drogue fait des ravages en milieu scolaire

Yaoundé : une quarantaine d'élèves déférés au parquet pour possession de drogues et d’armes blanches

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Après l'avoir annoncé, Sosthene ABEGA met au point un four à gaz Made in Cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.