Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Crises sécuritaires et changements climatiques devraient aggraver la crise humanitaire au Cameroun en 2022 (rapport)

Crises sécuritaires et changements climatiques devraient aggraver la crise humanitaire au Cameroun en 2022 (rapport)

Paru le samedi, 18 septembre 2021 09:14

Le Cameroun fait partie des pays dans le monde où le nombre de réfugiés et déplacés internes devrait augmenter en 2022. C’est ce que révèle le rapport de juillet 2021 du Global Displacement Forecast du Danish Refugee Council (DRC, Conseil danois pour les réfugiés en français), une organisation humanitaire privée fondée en 1956. Ainsi en 2022, le Cameroun pourrait enregistrer 1 550 068 réfugiés contre 1 369 905 en 2021 et 1 343 566 en 2020.

« Sur la base de l'évolution de la situation au Cameroun, le modèle Freight prévoit que le nombre cumulé de personnes déplacées hors du pays augmentera d'environ 25 000 en 2021 pour atteindre près de 1,16 million. Le modèle prévoit en outre que ce nombre augmentera rapidement en 2022 et pourrait atteindre 1,55 million à la fin de l'année 2022. Le déplacement d'environ 20 000 personnes en raison de la violence a déjà été signalé cette année dans les seules régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest », révèle le rapport du think tank danois.

Trois conflits génèrent ces réfugiés et déplacés internes, analyse le DRC : la crise anglophone, la guerre contre Boko Haram, et la crise sociopolitique en République centrafricaine. Le rapport note que d’autres facteurs contribuent à aggraver la crise humanitaire au Cameroun. Il s’agit notamment des changements climatiques.

« Plus de 116 000 personnes ont été déplacées au Cameroun en 2020 à la suite de catastrophes naturelles. Les vulnérabilités incluent les inondations qui sont particulièrement problématiques dans la région de l'Extrême-Nord, une zone également en proie à la violence. Le pays connaît également de fréquentes sécheresses, des glissements de terrain et des feux de brousse, qui viennent s'ajouter aux défis environnementaux », rapporte le DRC.

L’étude ajoute qu’« environ 10% de la population (2,7 millions de personnes) étaient en situation d'insécurité alimentaire en mars 2021, mais ce chiffre devrait diminuer en juillet-août ». D’après l’ONU, 4,4 millions de personnes ont besoin d’assistance au Cameroun en 2021, contre 3,9 millions en 2020. Selon la même source, il faudrait environ 362 millions dollars (près de 200 milliards de FCFA) pour venir en aide à ces personnes.

Ludovic Amara

Lire aussi :

Extrême-Nord : en quatre mois, Boko Haram a poussé sur les routes 12 500 personnes

Crise anglophone : plus de 700 000 déplacés internes et plus de 60 000 réfugiés camerounais au Nigeria (ONU)

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Le classement des passeports africains selon leur puissance (au 3ème trimestre 2021)

InfographieTF classement puissance passeports africains

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.