Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Crise anglophone : la sous-préfecture de Balikumbat incendiée, 15 soldats tués dans une attaque dans le Nord-Ouest

Crise anglophone : la sous-préfecture de Balikumbat incendiée, 15 soldats tués dans une attaque dans le Nord-Ouest

Paru le samedi, 18 septembre 2021 13:21

Dans des images virales sur les réseaux sociaux, les séparatistes jubilent l’incendie de la sous-préfecture de Balikumbat, dans la région du Nord-Ouest. D’après plusieurs sources, le bâtiment a été attaqué au matin du vendredi 17 septembre par des hommes armés. La riposte des soldats protégeant la sous-préfecture n’aura pas suffi pour repousser les assaillants qui vont ensuite mettre le feu au bâtiment. Aucune perte côté armée n’a été signalée.

A contrario, un Bulletin de renseignement quotidien du ministère de la Défense (Mindef) consulté par SBBC fait état de 15 militaires tués le 16 septembre dans une attaque « par synergie » de terroristes à Bamessing. Au cours de cet assaut du convoi du Bataillon d’intervention rapide (BIR), deux blindés « Panthera » ont été brûlés et des armes et des uniformes militaires emportéEs.

Il est à noter que le document du Mindef confirme que l’embuscade a été menée sous le commandement du « general No Pity », à la tête des « Marines of Bambalang ». Des vidéos en circulation sur les réseaux sociaux montrent d’ailleurs ce chef de milice attaquer le convoi avec un lance-roquettes anti-char RPG 7.

Par ailleurs, la note du Mindef prévoit d’autres attaques de la même milice à Nkambe dans le Donga Mantung, à Fundong dans le Boyo et à la Base Satom à Babessi.

L.A.

Lire aussi : Nord-Ouest : une dizaine de soldats tués dans une embuscade des séparatistes

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.