Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Est : des denrées alimentaires aux réfugiés pour lutter contre la faim

Est : des denrées alimentaires aux réfugiés pour lutter contre la faim

Paru le lundi, 18 octobre 2021 10:08

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a distribué des denrées alimentaires à 1 083 réfugiés centrafricains vendredi à Mandjou, localité située à 9 km de Bertoua, la capitale régionale de l’Est. Ce, en prélude à la Journée mondiale de l’alimentation célébrée le samedi 16 octobre dernier sous le thème : «Nos actions sont notre avenir - Une meilleure production, une meilleure nutrition, un meilleur environnement et une vie meilleure».

Cette distribution témoigne de «l’engagement du président Biden à mobiliser ses partenaires pour lutter urgemment contre la malnutrition et garantir à tout le monde un accès durable à la nourriture dans les décennies à venir», a déclaré la chargée d’affaires par intérim de l’ambassade des Etats-Unis, Mary Daschbach, présente lors de cette activité. Le gouvernement américain, à travers l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), est le plus grand donateur d’aide alimentaire au Cameroun.

L’USAID revendique plus de 50 millions de dollars (environ 300 millions de FCFA) investis chaque année pour aider plus d’un million de personnes touchées par les conflits et les chocs climatiques dans le pays. Le Cameroun accueille actuellement 452 420 réfugiés, dont près de 320 000 résidents à l’Est. Dans cette région, nombreux d’entre eux dépendent aujourd’hui de l’aide humanitaire pour couvrir leurs besoins alimentaires, alors que la pandémie de Covid-19 a considérablement impacté les besoins, les aspirations et les capacités des réfugiés.

Le PAM assure leur sécurité alimentaire tout en leur fournissant des connaissances et des compétences sur les meilleures techniques de culture et pratiques agricoles et sur la nutrition. Depuis 2019, cette agence onusienne apporte une assistance alimentaire à 47 500 bénéficiaires dans la région à travers son Projet de création d’actifs productifs. Ce projet vise à soutenir la résilience des réfugiés et des populations hôtes pour leur autosuffisance alimentaire. Il vient soutenir les efforts du gouvernement pour lutter contre la faim.

P.N.N

Lire aussi:

Inondations, crises sécuritaires : plus de 2 millions de personnes menacées d’insécurité alimentaire

Dernière modification le lundi, 18 octobre 2021 10:10

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.