Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Grand prix cycliste Chantal Biya : deux équipes camerounaises dans la course

Grand prix cycliste Chantal Biya : deux équipes camerounaises dans la course

Paru le mercredi, 18 novembre 2020 13:29

Les premiers coups de pédale de la 20e édition du Grand prix cycliste international Chantal Biya ont été donnés ce mercredi 18 novembre à Douala avec la première étape, un critérium de 95,9 km.

Cette étape a été remportée par le Rwandais Moïse Mugisha devant le Camerounais Michel Tientcheu. Outre Douala, les autres étapes sont : Akonolinga-Abong-Mbang (139,5 km) le 19 novembre, Yaoundé-Ebolowa (167 km) le 20 novembre, Zoétélé-Nkpwang-Meyomessala (116,4 km) le 21 novembre et Sangmélima-Yaoundé (166,4 km) qui viendra clôturer cette édition le 22 novembre prochain. Soit cinq étapes pour une distance totale de 685,2 km.  

Dix équipes, venues de sept pays africains et européen (Cameroun, Burkina Faso, RDC, Côte d’Ivoire, Bénin, Rwanda et Slovaquie) prennent part à la course pour un peloton constitué de 60 athlètes.

Le Cameroun est représenté par deux équipes : la SNH Vélo Club et l’équipe nationale de cyclisme. Le ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep), Narcisse Mouelle Kombi, a rencontré les représentants camerounais mardi, en marge de la cérémonie de présentation des équipes participantes. « Occasion de leur transmettre le message galvanisateur du gouvernement ainsi que mon appel à plus d’efforts pour un sursaut victorieux au soir du 22 novembre 2020 au Boulevard du 20 mai à Yaoundé », affirme le Minsep dans un message posté sur Facebook.

Initialement prévu du 6 au 11 octobre, le Grand prix cycliste international Chantal Biya a été reporté du 18 au 22 novembre en raison notamment de la pandémie du coronavirus (Covid-19).

Dans un communiqué le 15 novembre, le président de la Fédération camerounaise de cyclisme (Fecacyclisme), Honoré Yossi, a détaillé le protocole sanitaire mis en place conjointement par le gouvernement camerounais et l’Union cycliste internationale (UCI) dans le cadre de cette compétition.

« Les cas positifs seront immédiatement isolés et pris en charge par l’équipe médicale Covid-19 de la compétition. Sont concernés, les coureurs, les encadreurs, les officiels, les membres de l’équipe médicale, les membres de l’équipe logistique, les membres de l’équipe de sécurité, les partenaires, les représentants des médias, les chauffeurs, les pilotes et les hôtesses. Tous devront se soumettre à cet exercice et présenter une attestation de test Covid-19 négatif exigible pour prétendre poursuivre la compétition », dit-il.

« Dans un contexte sanitaire particulier avec la pandémie, c’est une très bonne chose que l’épreuve puisse se tenir parce que ça va être l’une des seules épreuves, depuis le Tour du Rwanda en mars, qui va se dérouler sur le continent africain. Le Tour du Faso, le Tour du Sénégal et autres ont été annulés à cause du Covid-19. Grâce au Grand prix Chantal Biya, les joueurs africains vont quand même avoir une belle épreuve en fin de saison », a déclaré Laurent Bezault, conseiller Afrique pour l’UCI. La dernière victoire camerounaise à cette compétition remonte à 2013.

P.N.N

Lire aussi : Le Grand prix cycliste international Chantal Biya reporté du 18 au 22 novembre 2020

Dernière modification le jeudi, 19 novembre 2020 05:34

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.