Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Paris : l’accès à l’ambassade du Cameroun conditionné par le pass sanitaire contre le Covid-19

Paris : l’accès à l’ambassade du Cameroun conditionné par le pass sanitaire contre le Covid-19

Paru le jeudi, 18 novembre 2021 09:45

A compter du 1er décembre 2021, il faudra désormais présenter un pass sanitaire contre la Covid-19 pour accéder à l’ambassade du Cameroun en France. Celui-ci sera « obligatoire » pour toute personne ayant plus de 12 ans, indique l’ambassadeur, André-Magnus Ekoumou, dans un communiqué publié le 17 novembre à Paris, la capitale française. Ce pass, dit-il, consistera en la présentation d’une « preuve sanitaire ». En l’occurrence l’attestation de vaccination « à la condition de disposer d’un schéma vaccinal complet », la preuve d’un test de dépistage négatif (test RT-PCR) de moins de 72h ou le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, « datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois ».

La mesure concerne aussi bien les membres du personnel que les usagers et les visiteurs, et n’exclut pas le port du masque dans l’enceinte de la représentation diplomatique et consulaire, apprend-on. Toutefois, celle-ci «ne sera pas appliquée aux personnes justifiant d’un certificat médical de contre-indication à la vaccination », précise l'ambassadeur.

Le pass sanitaire est en vigueur depuis le 9 juin 2021 dans l’Hexagone. Sous forme papier ou numérique (QR Code), il permet d’accéder à des lieux publics ou privés et de participer à des événements ou des activités impliquant le rassemblement de plus de 1 000 personnes.

Le but étant de limiter les risques de propagation du virus lors de tels rassemblements, en n’autorisant l’accès qu’aux personnes entièrement vaccinées, porteuses d’un test PCR ou antigénique négatif ou rétablies d’une infection à la Covid-19.

Cette mesure intervient alors que la France est frappée par la cinquième vague de l’épidémie, marquée par une hausse continue des contaminations. André-Magnus Ekoumou affirme que la présentation d'un pass sanitaire et le port obligatoire du masque au sein de la représentation diplomatique qu'il représente sont liés « à la sécurité et à la protection en temps de Covid-19 ». 

P.N.N

Dernière modification le jeudi, 18 novembre 2021 10:31

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.