Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Grand-Nord : le Conseil régional de l’Adamaoua veut sortir la région de la zone d’éducation prioritaire (ZEP)

Grand-Nord : le Conseil régional de l’Adamaoua veut sortir la région de la zone d’éducation prioritaire (ZEP)

Paru le vendredi, 19 janvier 2024 15:34

Le Conseil régional de l’Adamaoua va prioritairement investir dans le secteur de l’éducation en 2024. Mohamadou Dewa, le président de ce conseil, fait savoir que l’objectif recherché est de sortir la région de la zone d’éducation prioritaire (ZEP). Sur la carte scolaire du Cameroun, les trois régions septentrionales sont considérées comme des ZEP. Ainsi qu’une bonne partie de la région de l’Est. « Il s’agit d’une zone reculée sur le plan de l’éducation. Ces zones accusent généralement un retard et l’Etat en a fait des zones prioritaires », explique Arthur Nkoto, inspecteur pédagogique régional au ministère des Enseignements secondaires (Minesec).

Pour sortir de la ZEP, le Conseil régional de l’Adamaoua projette de doter les établissements scolaires de moyens conséquents, comme le fait savoir Mohamadou Dewa, sans autres précisions. Il ajoute aussi que le conseil travaille pour que cette dotation soit équilibrée dans tous les 21 communes d’arrondissements de la région de l’Adamaoua. Ce qu’on sait, pour le moment, c’est que plus de 2 milliards de FCFA vont être investis pour l’amélioration des offres de service principalement dans les secteurs de l’éducation et de la santé.

Quoi qu’il en soit, Arthur Nkoto croit qu’en plus de développer cette offre, il faut aussi miser sur la sensibilisation de proximité pour sortir une région comme l’Adamaoua de la Zep. « Il ne faut plus qu’on force enfants à aller à l’école, il faut qu’ils commencent à le faire automatiquement ».

Michel Ange Nga

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Please publish modules in offcanvas position.