Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Après Yaoundé, Douala et Bamenda, Ngaoundéré a désormais son Parcours Vita

Après Yaoundé, Douala et Bamenda, Ngaoundéré a désormais son Parcours Vita

Paru le lundi, 19 avril 2021 14:38

A Ngaoundéré, capitale régionale de l’Adamaoua, le ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep), Narcisse Mouelle Kombi, a inauguré le parcours Vita de la ville ce lundi 19 avril. L’infrastructure a été réalisée au terme de 36 mois de travaux exécutés par le ministère de la Défense (Mindef), à travers le Génie militaire.

Bâti sur une superficie de 40 ha, le parcours est constitué d’une piste gravillonnée de 2000 m et d’une vingtaine d’obstacles et d’ateliers répartis tout le long du trajet.

Des aires de jeux pour les sports collectifs, une aire de jeux pour les enfants, un poste de police, une infirmerie et un coin marchand ont également été aménagés sur ce site dédié au sport, à la détente et aux loisirs. Avec la mise en service de cette infrastructure, Ngaoundéré devient la quatrième ville dotée d’un Parcours Vita, après Yaoundé (Centre), Douala (Littoral) et Bamenda (Nord-Ouest).

Il s’agit d’un don du président Paul Biya aux populations de Ngaoundéré, a précisé le Minsep dans une note d’information le 17 avril dernier. Le Parcours Vita naît de la volonté du chef de l’Etat de lutter contre la sédentarité. Il «correspond à un idéal de rassemblement et d’unité pour tous les Camerounais sans distinction» car pour le président de la République, «le sport est le ciment de notre unité nationale», déclarait le directeur du Cabinet civil de la présidence, Samuel Mvondo Ayolo, lors de la remise de nouveaux équipements au Parcours Vita de Yaoundé en septembre 2018.

P.N.N. 

Dernière modification le lundi, 19 avril 2021 14:58

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.