Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Hôpital Laquintinie : le Lions Club vole au secours des personnels de santé

Hôpital Laquintinie : le Lions Club vole au secours des personnels de santé

Paru le mardi, 19 mai 2020 16:51

Le Lions Club international soutient les personnels de santé impliqués dans la lutte contre le coronavirus au Cameroun. À Douala, l’organisme philanthropique vient procéder à une remise de don de matériel à l’hôpital Laquintinie. Ainsi un lot de 500 sur-blouses réutilisables, 500 surchaussures, 100 lunettes et 50 masques a été mis à la disposition du personnel commis à la prise en charge des malades de la nouvelle grippe virale.

En sus de ce matériel de protection, le Linons Club s’est engagé à financer la ration alimentaire du personnel soignant de cet hôpital. Soit 2000 plats chauds qui seront servis sur le lieu de travail, sur une période de 15 jours.

« Le Lions Club international a toujours été à nos côtés, lorsque nous avons des soucis. Nous avons déjà reçu de lui des assistances destinées aux patients dans des moments difficiles. Cette fois-ci, c’est au personnel soignant d’en bénéficier. Nous en sommes contents. Cette contribution vient booster notre moral », a réagi Joyce Elangwe, la surveillante générale de l’hôpital Laquintinie et représentante des bénéficiaires.

Pour le 1er vice-gouverneur du district 403B1 du Lions Club international, Serge Constant Ebene, « le personnel soignant est un maillon essentiel dans la lutte contre le Covid-19. Sa disponibilité, son implication et son engagement sans faille sont une condition clé de succès contre cette maladie. Il est pourtant plus exposé en ce qu’il est à la fois le premier contact et le contact le plus fréquent. Son rôle et son importance sont reconnus de tous ».

Avec 109 personnels de santé atteints de coronavirus dont une dizaine de morts au Cameroun, « tous les médecins et autres personnels soignants sont à haut risque et insuffisamment protégés » face à la pandémie du coronavirus, selon l’Ordre national des médecins du Cameroun. Cette situation concerne aussi bien ceux qui évoluent dans le secteur public que ceux travaillent dans des officines relevant du privé.

De ce point vu, le don du Lions Club semble tomber à point nommé. Ce d’autant plus que, victime du phénomène de la désertion des patients, l’hôpital Laquintinie peine à supporter les charges de fonctionnement à cause de la chute de ses recettes.

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.