Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Douala : le préfet du Wouri interdit la circulation des poids lourds en journée sur les voies urbaines

Douala : le préfet du Wouri interdit la circulation des poids lourds en journée sur les voies urbaines

Paru le mercredi, 19 mai 2021 11:25

Les camions poids lourds et les véhicules de même catégorie ne sont plus autorisés à circuler sur l’axe Carrefour marché des fleurs-Pont de la Dibamba et dans toute la ville de Douala de 7h à 21h. C’est la substance d’un arrêté du préfet du Wouri, Benjamin Mboutou, signé mardi 18 mai 2021. Le texte préfectoral précise que ces véhicules peuvent circuler uniquement aux heures de la nuit, notamment de 21h à 6h du matin. La mesure ne concerne pas les camions des services sanitaires, ceux transportant les hydrocarbures, les vivres frais ainsi que les camions des forces de maintien de l’ordre.

Cette décision vise «à fluidifier le trafic et faciliter les déplacements des personnes et des biens» dans la métropole économique, apprend-on. La mesure n’est cependant pas nouvelle. Le gouverneur du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, avait pris une décision similaire en début d’année pour les mêmes motifs, dans le cadre du Championnat d’Afrique des nations (CHAN).

Il avait ainsi interdit la circulation desdits véhicules sur cette portion de la route entre 15h et 22h sur la période du 15 janvier au 8 février. A Douala comme à Yaoundé, il n’est pas rare de voir des gros porteurs rouler en journée dans les centres urbains. Ceux-ci sont souvent responsables de graves accidents.

Volte-face

Le mois dernier, un camion transportant des billes de bois s’est renversé sur la chaussée à l’entrée Est de Douala, faisant des morts. Pour juguler le phénomène, le ministre des Transports de l’époque, Robert Nkili, avait signé une lettre-circulaire le 16 octobre 2014 restreignant la circulation des camions poids lourds et autres véhicules du même acabit dans les centres urbains. Le membre du gouvernement rappelait que la circulation des gros porteurs est interdite sur les voies urbaines entre 6h et 21h (à l’exception des weekends), conformément aux textes en vigueur.

Il soulignait également que la limitation de la vitesse de circulation aux heures autorisées est fixée à 40km/h. Les véhicules soumis à cette décision incluent les grumiers, les ensembles articulés de remorques et de semi-remorques, les camions-plateaux, les camions de sable, les camions-citernes vides ou chargés.  Mais la mesure n’avait  pas fait long feu, décriée notamment par les transporteurs. Robert Nkili avait fait volte-face en autorisant leur circulation «à toute heure de la journée», dans le respect de la vitesse maximale autorisée.

P.N.N.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.