Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Au moins 25 travailleurs humanitaires déjà enlevés au Cameroun en 2022 et un tué

Au moins 25 travailleurs humanitaires déjà enlevés au Cameroun en 2022 et un tué

Paru le vendredi, 19 août 2022 16:11

Ce vendredi 19 août à Yaoundé, une centaine de personnes, pour la plupart des personnels du Système des Nations unies au Cameroun, sont venues rendre hommage aux travailleurs humanitaires tués ou blessés dans l’exercice de leurs fonctions et honorer ceux qui continuent de prendre des risques chaque jour pour apporter une aide vitale aux personnes qui en ont besoin. Ils se sont réunis pour une marche sportive, à l’occasion de la Journée mondiale de l’humanitaire. Une minute de silence a été observée avant le début de la marche.

Selon le coordinateur humanitaire des Nations Unies au Cameroun, Matthias N. Zaab, au moins 25 travailleurs humanitaires ont été enlevés depuis le début de cette année dans le pays. Au cours de la même période, un travailleur humanitaire a été tué et deux autres blessés, ce qui met en évidence les périls auxquels ceux-ci sont souvent confrontés.

Le Cameroun continue d’être impacté par trois crises humanitaires complexes : lutte contre Boko Haram dans l’Extrême-Nord, conflit séparatiste dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest et conséquences de la présence des réfugiés centrafricains à l’Est. Dans ce contexte, les interventions des humanitaires qui travaillent parfois au péril de leur vie, souvent dans l’anonymat le plus total, sont indispensables et permettent aux populations vulnérables de retrouver un minimum de dignité. « La multiplicité des crises au Cameroun a rendu notre travail plus difficile et plus exigeant », affirme Matthias N. Zaab.

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (Ocha, sigle en anglais), 3,9 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire cette année au Cameroun. Le plan de réponse humanitaire, lancé conjointement avec le gouvernement camerounais en avril dernier et financé à hauteur de 376 millions FCFA, doit permettre aux organisations humanitaires de fournir une aide à 2,6 millions de personnes ayant besoin d’une assistance urgente cette année, a déclaré Matthias N. Zaab. « En juin 2022, nous avons atteint 41% de notre objectif, soit 1,1 million de personnes que nous avons pu assister », a ajouté le coordinateur humanitaire des Nations Unies au Cameroun. 

En 2008, l’assemblée générale de l’ONU a adopté une résolution désignant le 19 août comme la Journée mondiale de l’humanitaire (ou de l’aide humanitaire), suite à l’attentat à la bombe le 19 août 2003 contre l’hôtel Canal à Bagdad qui a tué 22 travailleurs humanitaires, dont le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour l’Irak, Sergio Vieira de Mello. Elle a notamment pour but de sensibiliser l’opinion publique à l’assistance humanitaire et à la nécessité de soutenir ces actions partout dans le monde.

P.N.N

Lire aussi :

Aide humanitaire : 3,9 millions de personnes dans le besoin au Cameroun en 2022 (ONU)

Crise anglophone : un humanitaire canadien de la Croix-Rouge tué dans le Nord-Ouest

Un autre travailleur humanitaire tué dans les régions anglophones en l’espace d’un mois

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.