Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Fraude : un entrepôt clandestin de reconditionnement du ciment démantelé à Ebang

Fraude : un entrepôt clandestin de reconditionnement du ciment démantelé à Ebang

Paru le lundi, 19 décembre 2022 12:48

La brigade régionale des contrôles et de la répression du Centre a mis la main, la semaine dernière, sur un groupe de personnes spécialisées dans le vol des sacs de ciment sortis d’usine, a annoncé la radio nationale. Le délégué régional du Commerce du Centre, Alain Romuald Ombédé Nama, a déclaré à la CRTV que les trafiquants présumés ont été pris en flagrant délit à Ebang, localité de la commune de Soa dans le département de la Mefou-et-Afamba (Centre).

« Nous avons reçu des informations faisant état d’un entrepôt clandestin de reconditionnement et de stockage du ciment de toutes marques dans les sacs de récupération, donc une opération de fraude. Après filature, les brigadiers ont pris les fraudeurs en flagrant délit au lieu-dit Ebang, dans les environs de Yaoundé. L’entrepôt a été mis sous scellés en attendant la suite de la procédure », a-t-il dit. Il n’a cependant pas précisé le nombre, le sexe ou l’âge des individus interpellés.

Ce dernier affirme que cette « opération coup de poing » fait suite aux instructions du ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana, relatives à l’assainissement de l’espace commercial. Elle intervient alors que les producteurs locaux peinent à satisfaire la demande nationale et que le prix du ciment a augmenté ces derniers mois sur le marché. Une inflation qui a notamment provoqué une manifestation de colère des populations dans le département du Noun, à l’Ouest.

Interpellé sur la question lors de son passage devant la Commission des finances et du budget de l’Assemblée nationale fin novembre dernier, Luc Magloire Mbarga Atangana a énoncé les mesures prises pour contenir l’inflation. Il a notamment fait savoir que son département ministériel a déployé, « tout au long de l’année », des équipes de contrôle sur le terrain pour lutter contre les pratiques commerciales illicites. En plus de cette surveillance des marchés, le Mincommerce a organisé des concertations avec les opérateurs économiques des filières « sensibles » pour parvenir à des prix concertés. « Toute chose qui a permis de maintenir l’inflation à des niveaux raisonnables », selon le membre du gouvernement.

P.N.N

Lire aussi:

Le Mincommerce autorise l’importation du ciment du Congo et la RDC pour satisfaire la demande nationale

Dernière modification le lundi, 19 décembre 2022 12:49

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.