Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Waza : des oiseaux dévorent plus de 68 hectares de sorgho, exposant des populations à la famine

Waza : des oiseaux dévorent plus de 68 hectares de sorgho, exposant des populations à la famine

Paru le mercredi, 20 janvier 2021 07:51

Ces dernières semaines, les populations de l’arrondissement de Waza, dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, ont dû mener une activité assez particulière. Aux aurores, ils investissent leurs champs de sorgho, pour essayer des repousser les oiseaux granivores qui les envahissent tôt le matin, et dévorent la production.

Selon Mohamed Ibrahim, le maire de la commune de Waza, à ce jour, pas moins de 68 hectares de sorgho ont été attaqués et dévastés par ces oiseaux. « La menace des oiseaux a commencé et a duré exactement 22 jours. Pendant tout ce temps, même les enfants n’ont pas pu aller à l’école. Parce que c’est grâce à ce sorgho que leurs parents paient leur scolarité. Donc, ces enfants ont été mis à contribution pour chasser les oiseaux », explique l’exécutif municipal de Waza au trihebdomadaire régional L’œil du Sahel.

À en croire cette publication, si le calme est revenu à Waza ces derniers jours, les oiseaux granivores ont migré vers des localités telles que Dabanga, Michediré, Salé, Mada, Madina, Zigué et Zigagué, où la destruction des champs de sorgho se poursuit.

De sources locales, l’activité de ces oiseaux expose les populations à la famine, dans un contexte de baisse de la production céréalière dans la région de l’Extrême-Nord depuis plusieurs années. Ceci, en raison non seulement de la rudesse de la sécheresse, mais aussi de l’insécurité créée par Boko Haram, qui a amené de nombreux agriculteurs a abandonné les champs.

BRM

Dernière modification le mercredi, 20 janvier 2021 07:53

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.