Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Éducation de base : fermeture de 179 écoles à la veille de la rentrée scolaire

Éducation de base : fermeture de 179 écoles à la veille de la rentrée scolaire

Paru le vendredi, 20 août 2021 08:30

Quelque 179 écoles de l’enseignement privé de base ont été scellées au titre de l’année scolaire 2021-2022 dans les régions du Centre, du Littoral et de l’Est. Ces établissements scolaires ont été fermés pour différents motifs allant de l’usage d’un faux arrêté de création à un défaut d’acte portant extension pour la section anglophone, en passant par le défaut d’arrêtés de création et d’ouverture et création d’une section anglophone clandestine, indique le ministre de l’Éducation de base (Minedub), Laurent Serge Etoundi Ngoa, dans trois décisions signées le 4 août.

Ces fermetures font suite à la mission de lutte contre les écoles privées clandestines menée au mois de mai dernier dans ces trois régions. D’autres établissements devraient également être scellés dans les prochains jours dans d’autres régions du pays. « Pour le Sud par exemple, nous sommes en train de finaliser la décision de fermeture des établissements de cette région », a déclaré Clémentine Onambélé Zibi, directeur de suivi de l’enseignement privé de base au Minedub, dans une interview au quotidien public Cameroon tribune.

Exception anglophone 

« Le Nord-Ouest et le Sud-Ouest ne sont pas concernés pour le moment parce que nous savons que ces régions ont besoin d’écoles. C’est un peu ce qui justifie le fait que l’an dernier, le ministre a pris la décision de ne pas fermer les écoles à cause du Covid-19. On avait besoin de beaucoup d’espace pour les enfants. Nous avons néanmoins dit aux promoteurs de ces écoles clandestines de se conformer. Malheureusement, beaucoup ne l’ont pas fait et on est donc obligé de fermer parce que les enfants ne sont pas en sécurité dans ces écoles », a-t-elle ajouté.

L’on apprend aussi que le ministre a donné deux ans aux promoteurs de neuf établissements privés dans le Centre, le Littoral et l’Ouest pour se conformer. Il est reproché à ceux-ci d’avoir construit les écoles sur des « sites exigus, insalubres avec des risques potentiels sur la sécurité des élèves ». 

Ces fermetures interviennent à la veille de la rentrée scolaire prévue le 6 septembre prochain et au moment où de nombreux parents ont déjà inscrit leurs enfants dans ces écoles. C’est quasiment le même manège chaque année. À la veille de la reprise des classes, des écoles sont fermées pour violation des formations légales de création et d’ouverture et/ou carence dans le fonctionnement. Mais d’autres rouvrent peu de temps après, en toute illégalité. En 2019, 262 établissements privés d’enseignement maternel, primaire et secondaire ont ainsi été fermés dans tout le pays.

P.N.N

Lire aussi :

Une centaine d’établissements secondaires fermés pour absence d’autorisation de création ou d’ouverture

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.