Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Accès aux services intégrés : le gouvernement et l’Unicef appuient la commune de Dschang dans la région de l’Ouest

Accès aux services intégrés : le gouvernement et l’Unicef appuient la commune de Dschang dans la région de l’Ouest

Paru le mercredi, 20 octobre 2021 15:14

Une délégation constituée des responsables du ministère de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec) et l’Unicef s’est rendue à Dschang, dans la région de l’Ouest, le 13 octobre 2021, en vue de présenter au maire, Jacquis Gabriel Kemleu , le projet d’amélioration de l’accès aux services intégrés de santé reproductive, de prévention du VIH/IST et du Covid-19 chez les adolescents des zones périurbaines.

Ce projet, mis en œuvre par le Minjec avec l’appui de l’Unicef, intéresse les communautés soucieuses d’offrir un environnement sain à cette frange de la population grâce à un dialogue intergénérationnel, à l’engagement et à la participation des jeunes.

« C’est à la commune d’offrir le cadre et l’espace où les acteurs et autres parties prenantes du projet peuvent joindre leurs efforts pour apporter un ensemble de services intégrés dans la prévention des grossesses précoces, le Sida, la Covid-19 », note Bacha Abdelkadel de l’Unicef à l’intention du maire.

Dans cette veine, il a mis en lumière ce qu’il appelle modèle « 3 + 1 plateformes pour les adolescentes & jeunes femmes », qui intègre des clubs scolaires ou les associations des parents d’élèves en impliquant les centres de santé et les communautés actives.

Il est question, dans les écoles, de favoriser l’éducation et l’apprentissage des filles à travers des modules sur la vie et l’éducation sexuelle, la formation des enseignants ou l’appui aux clubs scolaires. Au sein des centres de santé, il s’agit de créer des espaces pour les jeunes, scolarisés ou non, un environnement favorable à la discussion et à la connaissance, de mettre l’accent sur les services intégrés de prévention et de prise en charge, de dépistage ou de formation du personnel ainsi que l’approvisionnement en kits IST.

Le maire, tout exprimant la joie de la commune de Dschang d’être éligible à cette phase du projet, a demandé à son 3e adjoint de s’associer aussitôt au délégué départemental du Minjec de la Menoua en vue de la mise en place du réseau des associations de jeunes, nécessaire à la mise en œuvre du projet.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.