Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Covid-19 : le Cameroun veut doter chaque région d’une centrale de production d’oxygène

Covid-19 : le Cameroun veut doter chaque région d’une centrale de production d’oxygène

Paru le mercredi, 21 juillet 2021 12:52

Le Cameroun envisage de doter chaque région d’une centrale de production d’oxygène, a annoncé le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie, lors d’une conférence de presse la semaine dernière à Yaoundé. Cette centrale vise à répondre à l’urgence, mais aussi à renforcer de manière significative et durable les capacités des hôpitaux camerounais pour soigner les malades et lutter contre la pandémie de Covid-19, apprend-on.

« Mais déjà, toutes les formations sanitaires de première, deuxième et troisième catégorie ont été approvisionnées en équipements d’oxygénothérapie, des concentrateurs d’oxygène et des aspirateurs de mucosité affectés aux hôpitaux de district et centres médicaux d’arrondissement », indique le Minsanté. Selon ce dernier, ces réalisations opérées dans le cadre de la riposte contre la Covid-19 « permettent à la fois de faire un grand bond dans le relèvement du plateau technique des formations sanitaires, mais aussi, et surtout d'envisager une prise en charge qualitative des patients ».

Ce d’autant plus que l’oxygène sert également aux personnes atteintes de maladies respiratoires chroniques. Pour le moment, seul le centre de prise en charge annexe nº 2 de l’Hôpital central de Yaoundé (Orca) dispose d’une centrale de production d’oxygène pour répondre aux besoins accrus en oxygène des patients sévèrement atteints par la Covid-19.

Cette annonce intervient au moment où les autorités sanitaires craignent une troisième vague de l’épidémie « dès novembre » prochain, en raison notamment de la présence du variant Delta du Coronavirus. Le variant Delta, identifié pour la première fois en Inde, est une forme très contagieuse du virus. Il a déjà été signalé dans plusieurs pays africains, dont certains connaissent une explosion des cas de contamination.

Cette perspective, dans un contexte de défiance de la vaccination, pourtant présentée comme la meilleure arme pour se prémunir de la forme grave de la Covid-19, préoccupe le gouvernement. Selon les données officielles, 300 000 personnes ont déjà reçu au moins une dose des deux vaccins disponibles (AstraZeneca et Sinopharm). Depuis l’apparition du premier cas le 6 mars 2020, le Cameroun compte officiellement aujourd’hui 81 871 cas positifs et 1 332 décès.

P.N.N

Dernière modification le mercredi, 21 juillet 2021 12:56

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.