Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Traitement du Covid-19 : un total de cinq médicaments locaux homologués

Traitement du Covid-19 : un total de cinq médicaments locaux homologués

Paru le mercredi, 21 juillet 2021 12:51

La Commission nationale du médicament a autorisé au final la mise sur le marché de cinq médicaments camerounais contre le nouveau coronavirus (Covid-19), à l’issue de sa session tenue du 17 au 19 mai dernier. Outre Corocur du cardiologue Dr Euloge Yiagnigni Mfopou et les deux solutions Adsak Covid et Elixir Covid de Mgr Samuel Kleda, Soudicov Plus et Palubek’s ont également été homologués comme « adjuvants » au traitement du Covid-19 pour une durée de trois ans.

Soudicov Plus est à la fois un antibiotique, un antipaludéen et un anti-inflammatoire et peut-être pris à titre préventif et curatif. « À base des plantes qui ont des vertus thérapeutiques, surtout dans le traitement efficace de l’angine, du paludisme, etc., j’ai expérimenté en y ajoutant d’autres plantes pour obtenir le résultat de ce que j’ai nommé Soudicov Plus. Depuis la sortie de ce produit, plusieurs personnes testées auparavant positives du Covid-19 ont pris ce remède et (…) ont retrouvé leur santé, notamment à Douala, Yaoundé, Garoua, Maroua, Guider et Foumban », déclarait son promoteur, Modibbo Bobbo Soudi, imam de la mosquée centrale n°2 de Douala, dans une correspondance adressée le 20 mai 2020 au ministre de la Santé publique (Minsanté).

Palubek’s est un antipaludéen mis au point par le naturopathe Junior Christian Bekono Meyong, décédé en fin d’année dernière après un accident domestique à son domicile à Mbalmayo. Avant sa mort, le lauréat du prix de la pharmacopée traditionnelle du ministère de la Recherche scientifique et de l’Innovation (Minresi) pour la lutte contre la Covid-19 avait mis sur le marché « Immunibek’s ». Il s’agit d’une décoction de plantes traditionnelles pouvant être administrée à titre préventif et curatif en association avec Palubek’s.

Ces médicaments seront vendus dans les points de vente agréés sur « prescription médicale » en accompagnement du traitement principal, apprend-on. « Le pas amorcé avec l’homologation récente de [ces] cinq produits adjuvants est encourageant et dénote de la volonté du gouvernement de trouver des solutions locales » à la lutte contre le Covid-19, selon le ministre Manaouda Malachie.

P.N.N

Lire aussi :

Traitement contre la Covid-19 : après le Corocur, Adsak Covid et Elixir Covid de Mgr Kleda également homologués

Traitement du Covid-19 : le Cameroun valide un médicament issu de la pharmacopée traditionnelle

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.