Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
L’Unesco veut améliorer la capacité de résilience du système éducatif camerounais

L’Unesco veut améliorer la capacité de résilience du système éducatif camerounais

Paru le jeudi, 21 juillet 2022 09:35

Au sortir de l’audience que lui a accordée le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, hier 21 juillet à Yaoundé, Paul Raymond Coustere (photo), le nouveau directeur régional et représentant de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) pour l’Afrique centrale, a décliné les axes de coopération de son mandat. « L’éducation est le domaine, peut-être le plus connu de la coopération », a d’emblée posé Paul Raymond Coustere. L’Unesco veut ainsi aider le Cameroun à rendre son système éducatif plus apte à subir des chocs. « Nous savons qu’il y a des défis. Nous l’avons vu avec le Covid. Il y a d’autres attentes à la continuité éducative. Nous allons beaucoup travailler à rendre l’éducation plus résiliente. C’est-à-dire, quel que soit le choc, il faut que les enfants continuent à apprendre ».

En avril 2021, alors que la pandémie à coronavirus imposait des mesures sanitaires strictes, le l’Unesco s’est associée à l’Unicef pour mettre à la disposition du gouvernement, 15 000 tablettes numériques. Ces outils didactiques distribués aux élèves des classes d’examens des établissements scolaires de certains établissements scolaires avaient pour but de leur permettre d’apprendre aussi bien en présentiel qu’à distance. « Avec l’ensemble des agences des Nations unies et avec la politique du gouvernement, nous voulons vraiment augmenter la résilience de l’éducation », a rassuré le représentant de l’Unesco.

Comme autres axes de la coopération, le haut responsable a évoqué le programme de radios communautaires dans lequel le gouvernement a fait confiance à l'Unesco comme partenaire technique, mais également la valorisation du patrimoine à la fois naturel et immatériel du Cameroun.

L.A. 

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.