Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Insécurité : une bombe explose dans un bus en partance pour Yaoundé

Insécurité : une bombe explose dans un bus en partance pour Yaoundé

Paru le vendredi, 21 août 2020 11:21

Une « bombe artisanale » a explosé ce 20 août dans un bus de transport interurbain dans la région du Nord-Ouest, sans faire de victimes, selon les autorités locales. L’engin explosif avait été placé dans la soute d’un gros porteur de la compagnie de transport Amour Mezam parti de Bamenda, la capitale régionale du Nord-Ouest, pour Yaoundé, la capitale. Selon la télévision publique, l’explosion s’est produite à Akum, à une dizaine de kilomètres de Bamenda, bastion de la crise anglophone qui secoue cette partie du pays depuis fin 2016.  

L’attaque n’avait pas encore été revendiquée au moment où nous allions sous presse. Cet incident survient au moment où on assiste à la multiplication d’explosion des bombes artisanales dans la capitale. Il intervient aussi au lendemain de la décision du ministre de l’Administration territoriale (Minat), Paul Atanga Nji, de restreindre la vente, l’utilisation et la possession des armes blanches dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest.

Une mesure qui s’explique par la recrudescence de la criminalité dans ces régions, avec notamment des crimes par décapitation à la machette et l’utilisation du fer de construction pour la fabrication des engins explosifs ou comme munitions pour les armes artisanales.

Des « actes odieux » que le gouvernement attribue aux bandes armées sécessionnistes qui sévissent dans ces deux régions. « Nous en appelons donc au patriotisme des citoyens et citoyennes du Nord-Ouest qui sont, une fois de plus, appelés à apporter leur contribution aux forces de sécurité et de maintien de l’ordre », a déclaré le gouverneur Adolphe Lele Lafrique, à l’issue d’une réunion d’information relative à l’instruction du Minat ce jeudi à Bamenda. 

P.N.N

Lire aussi:

Insécurité : l’explosion d’une bombe artisanale fait cinq blessés à Yaoundé

Régions anglophones : face à la recrudescence des décapitations, Paul Atanga Nji restreint la vente de matches

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.