Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
CAN 2021 : la CAF s’intéresse à la qualité des pelouses

CAN 2021 : la CAF s’intéresse à la qualité des pelouses

Paru le jeudi, 21 octobre 2021 11:45

Une délégation de la Confédération africaine de football (CAF), conduite par son 1er vice-président Augustin Senghor, séjourne actuellement au Cameroun dans le cadre d’une visite d’inspection des infrastructures sportives et hôtelières retenues pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021. La délégation a visité mercredi le stade Roumdé Adjia et les terrains d'entraînement à Garoua (Nord), où elle s’est particulièrement intéressée à l’état du gazon. C’est que, la CAF veut que ses associations membres tiennent leurs rencontres sur des pelouses de qualité.

La première exigence minimale demandée par l’instance faîtière du football continental à ses associations membres pour obtenir l’homologation d’un stade porte en effet sur la qualité du terrain de jeu. « Le terrain de jeu doit absolument être lisse et à niveau. Il doit être en gazon naturel ou en gazon artificiel et en parfait état. S’il est en herbe naturelle, un système d’arrosage efficace doit être prévu pour une utilisation par temps sec, de même qu’un système d’entretien de l’herbe et de tonte à ras. En cas de gazon artificiel, fournir un certificat de terrain de la FIFA qui ne doit pas être daté de plus de 2 ans », précise la CAF.

Au Cameroun, le manque d’entretien est souvent pointé du doigt pour expliquer la faiblesse de nombreuses infrastructures sportives. Un problème que veulent éviter la CAF et la FIFA. Les deux organisations ont organisé une série d’ateliers de formation et de renforcement des capacités à l'intention des gestionnaires des stades de compétition et d’entrainement, axée notamment sur l’entretien des pelouses. Le dernier atelier du genre s’est tenu du 14 au 15 octobre dernier au stade d’Olembe, à Yaoundé. « Les experts CAF-FIFA ont à cette occasion, offert sur les différents sites des équipements de tonte et d’entretien des pelouses de dernière génération », a déclaré le ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep), Narcisse Mouelle Kombi, par ailleurs du président du Comité local d’organisation de la CAN (COCAN).

La CAF a suspendu de nombreux stades africains pour les matchs des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, estimant qu’ils ne répondent pas aux normes internationales. Conséquence, les équipes nationales de ces pays sont obligées d’aller jouer sur un terrain neutre à l’étranger. Certains pays du continent, comme le Cameroun, se muent alors en terre d’accueil pour ces sélections. Le stade de Japoma à Douala, qui accueillera les matchs de la CAN 2021, a ainsi abrité la rencontre RCA-Cap-Vert le 1er septembre dernier.

P.N.N

Dernière modification le jeudi, 21 octobre 2021 15:56

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.