Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Climat : pour Paris, le Cameroun est un partenaire « incontournable des ambitions françaises »

Climat : pour Paris, le Cameroun est un partenaire « incontournable des ambitions françaises »

Paru le jeudi, 21 décembre 2023 18:41

La diplomatie française évalue la coopération avec le Cameroun en matière de changement climatique dans un document rendu public par l’ambassade de France au Cameroun. Il ressort de cette évaluation que le Cameroun occupe une place pivot en Afrique centrale. « De par sa présence dans le Bassin du Congo, son rôle évident au sein de la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac) et par la diversité des climats qui le traversent, le Cameroun est un partenaire incontournable des ambitions françaises sur le plan climatique », peut-on lire dans le document intitulé « Les carnets de l’équipe France au Cameroun : la France engagée dans la lutte contre le changement climatique ».

Le témoin de cet intérêt pour le Cameroun c’est l’ensemble des organisations proches de l’ambassade de France au Cameroun qui sont en ce moment engagées au Cameroun. A commencer par l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) que les diplomates français comparent à des « référents scientifiques incontournables » en matière de recherche dans le domaine du climat.

« La France forme et accompagne des jeunes chercheurs camerounais pour enclencher une dynamique de recherche durable. Avec ses partenaires, elle cherche également à rendre accessible ce savoir pour encourager une sensibilisation continue des enjeux climatiques », comme on peut le lire dans ce document.

En plus de l’IRD et du Cirad, le document cite aussi l’Agence française de développement (AFD) et le service de coopération et d’action culturelle (Scac), qui financent depuis des années « des projets innovants mettant en lien la préservation des écosystèmes, l’exploitation légitime des ressources naturelles et l’inclusion de toutes et tous ».

Paris estime encore que le dynamisme entre la France et le Cameroun se voit aussi au travers du Fonds français pour l'environnement mondial (FFEM) qui finance aussi des projets innovants en faveur de l’environnement dans les pays en développement. Au Cameroun, le FFEM travaille à « la préservation des puits de carbones et l’adaptation des populations vulnérables aux conséquences des changements climatiques ».

Michel Ange Nga

● E-Arnaques


● Fact Cheking