Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Covid-19 : méfiant envers le vaccin AstraZeneca, le Cameroun séduit par le sérum russe Spoutnik V

Covid-19 : méfiant envers le vaccin AstraZeneca, le Cameroun séduit par le sérum russe Spoutnik V

Paru le lundi, 22 mars 2021 11:41

Le Cameroun vient de s’ajouter à la liste des pays qui ont approuvé le vaccin russe Spoutnik V contre le coronavirus (Covid-19), a annoncé vendredi 19 mars le compte officiel Twitter de ce sérum. La nouvelle a été officialisée le même jour dans un communiqué par le Fonds d’investissements directs de Russie (RDIF, sigle en anglais), qui gère la commercialisation du vaccin à l’étranger. Selon le RDIF, le Cameroun a été le 53e pays à enregistrer le Spoutnik V.

Il rejoint d’autres pays africains comme le Gabon, le Congo, la Guinée, le Kenya, la Namibie ou le Maroc qui ont déjà approuvé l’utilisation de ce vaccin développé par le Centre national en épidémiologie et microbiologie du ministère russe de la Santé (Centre Gamaleïa). « Le continent africain est parmi les leaders en matière du nombre d’États ayant validé le vaccin Spoutnik V. Nous soutenons la décision du ministère camerounais de la Santé publique qui permettra à la population d’accéder à l’une des meilleures préparations au monde contre le coronavirus », a notamment déclaré Kirill Dmitriev, directeur général du RDIF, cité par la branche française de l’agence de presse Sputnik.

Les autorités camerounaises n’ont pas encore officiellement réagi à l’introduction du vaccin russe anti-Covid-19 dans le pays. Ce vaccin n’a pas encore été homologué par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Si le Cameroun venait à acquérir le vaccin russe, ce serait en dehors du mécanisme Covax qui a signé des accords pour acheter des vaccins fabriqués notamment par Pfizer/BioNTech et Astrazeneca/Oxford afin de garantir l’accès aux vaccins pour les pays en voie de développement. 

Méfiance

Jeudi, le Cameroun a décidé de suspendre l’administration avenir du vaccin AstraZeneca par « précaution », en raison des effets indésirables présumés constatés chez des personnes qui avaient été vaccinées. Le pays devait recevoir gratuitement les premières doses de ce vaccin le 20 mars grâce au mécanisme Covax.

Réputé peu cher et facile à conserver, le vaccin Spoutnik a déjà été validé dans 54 pays représentant une population totale de plus de 1,4 milliard d’habitants, apprend-on. Le RDIF affirme que ce vaccin est efficace à 91,6% et offre une protection complète contre les formes graves de Covid-19. Ces données ont été confirmées par une étude réalisée en février par la revue scientifique The Lancet. Mais ce vaccin suscite encore la méfiance dans certains pays, notamment dans l’Union européenne (UE) où il n’est pas encore autorisé.

P.N.N

Lire aussi:

Covid-19 : le Cameroun suspend l’utilisation du vaccin AstraZeneca par «précaution»

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.