Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
L’Agence de voyage Charter Express sanctionnée pour excès de vitesse et surcharge

L’Agence de voyage Charter Express sanctionnée pour excès de vitesse et surcharge

Paru le lundi, 22 mars 2021 18:04

Le ministre des Transports, Jean Ernest Masséna Ngallè Bibehe, a signé le 18 mars une décision portant suspension de l’agence de voyage Charter Express. Le transporteur écope d’une suspension d’une durée d’un mois avec sursis pendant trois mois, de toutes activités de transport routier interurbain de personnes sur toute l’étendue du territoire national. Motif de la suspension : surcharge et excès de vitesse.

« Le bus immatriculé CE 922 GV appartenant à la compagnie de transport routier interurbain de personnes dénommée Charter Express, a été surpris en flagrant délit de surcharge et de non-respect de limitation de vitesse, le samedi 13 mars 2021 sur l’axe Bafang – Yaoundé en violation des dispositions de la réglementation en vigueur relative aux surcharges », fais savoir le communiqué du ministre. Selon le même document, le permis de conduire du chauffeur en infraction a également été suspendu.

Cette sanction arrive dans un contexte où le ministère des Transports vient de lancer une campagne de sensibilisation contre les excès de vitesse responsable de 70% des accidents de la circulation. Cette sensibilisation a été entreprise dans le cadre du déploiement du nouveau système de mesure de la vitesse basé sur le principe du Radar (radio detection and ranging), dénommé Tempocam III.

Pour le ministre, cette sanction doit servir d’exemple aux autres. Celui-ci a profité pour appeler les promoteurs des compagnies à plus de responsabilités et au strict respect des consignes de sécurité prévues par la réglementation en vigueur.

Les routes camerounaises comptent parmi les plus meurtrières d’Afrique. Selon la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), le risque de mortalité routière dans le pays est estimé à 26,7 personnes pour 100 000 habitants. En 2018, 6 583 accidents de la route pour 1 500 décès ont été enregistrés au Cameroun.

VNA

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes